Partager :  

Compter en tüchte

Vue d’ensemble de la langue

Quarante-deux en tüchte Le tüchte (tüxtə) est une langue construite naturaliste inventée par l’idéolinguiste alsacien Alexis Huchelmann pour sa thèse de master d’avril 2018, intitulée Les langues construites : Délimitation, historique et typologie suivies d’une illustration du processus de création d’une langue naturaliste nommée « tüchte ». Elle sert d’illustration au processus de création d’une langue fictionnelle. Il s’agit d’une langue minoritaire parlée dans la région du Hohwald, dans les Vosges alsaciennes. Elle contient un grand nombre d’emprunts au français et au dialecte alsacien environnant, sans leur être apparentée. De fait, il s’agit d’un isolat linguistique sans relations connues.

Par manque de données, nous ne pouvons compter pour l’instant que jusqu’à 9 999 en tüchte. Veuillez me contacter si vous pouvez m’aider à passer outre cette limitation.

Liste de nombres en tüchte

  • 1 – üf
  • 2 – bets
  • 3 – kā
  • 4 – paš
  • 5 – müf
  • 6 – viks
  • 7 – sī
  • 8 – ats
  • 9 – derv
  • 10 – lā
  • 11 – üvla
  • 12 – betsla
  • 13 – karda
  • 14 – pašla
  • 15 – müvla
  • 16 – viksla
  • 17 – karšebis
  • 18 – betsebis
  • 19 – üsebis
  • 20 – bis
  • 30 – dritsik
  • 40 – firtsik
  • 50 – fentsik
  • 60 – saxtsik
  • 70 – sevitsik
  • 80 – oxtsik
  • 90 – nintsik
  • 100 – hondar
  • 1 000 – füsu

Règles de numération en tüchte

Maintenant que vous avez eu un aperçu des nombres les plus courants, passons aux règles d’écriture des dizaines, des nombres composés, et pourquoi pas des centaines, des milliers et au-delà (si possible).

  • Les chiffres de zéro à neuf sont rendus par des mots spécifiques : nul [0], üf [1], bets [2], [3], paš [4], müf [5], viks [6], [7], ats [8] et derv [9].
  • Les dizaines dix et vingt sont rendues par des mots spécifiques. Au-delà, elles sont empruntées à l’alsacien : [10], bis [20], dritsik [30], firtsik [40], fentsik [50], saxtsik [60], sevitsik [70], oxtsik [80] et nintsik [90].
  • Les nombres de onze à seize se forment en commençant par l’unité, directement suivie du mot pour dix (), sans accent, excepté pour treize : üvla [11], betsla [12], karda [13], pašla [14], müvla [15] et viksla [16]. De dix-sept à dix-neuf, les nombres se forment par soustraction de la dizaine supérieure, vingt (bis) : karšebis [17] (20-3), betsebis [18] (20-2) et üsebis [19] (20-1).
  • Les nombres composés au-delà de vingt avec l’unité un à six se forment en commençant par l’unité, suivie de la dizaine reliée par l(e), sans espace (exp. : bizlemüf [25], firtsiklats [38], saxtsikleka [63]).
  • Le mot pour cent est hondat [100], emprunt de l’alsacien, mais peut aussi se dire üvakam, qui a le sens supplémentaire de « innombrable ».
  • Le mot pour mille est füsu [1 000].

Écrire un nombre en toutes lettres en tüchte

Passons à l’application pratique des règles de numération en tüchte. Saurez-vous deviner comment s’écrit un nombre en toutes lettres ? Entrez un nombre en chiffres et essayez de le formuler dans votre tête, ou pourquoi pas de l’écrire sur un morceau de papier, avant d’afficher la réponse.

Source

Liens

Autres langues artistiques

Aczu śavnecze, atlante, atrien, ayeri, azazilúŝ, barsoomien, brooding, chakobsa, créole de la Ceinture, dai, dovahzul, d’ni, engála, giak, grayis, hen linge, hiuʦɑθ, hylien, illitan, ithkuil, itláni, kēlen, kiitra, KiLiKi, láadan, na’vi, nìmpyèshiu, shiväisith, siinyamda, toki pona, tpaalha, trigedasleng, tüchte, va ehenív, verdurien et wardwesân.

Autres langues supportées

Les autres langues actuellement supportées étant trop nombreuses pour être listées ici, veuillez vous reporter à la liste complète des langues supportées.

Ce site utilise des cookies à des fins statistiques et publicitaires. En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.