Partager :  

Compter en hiuʦɑθ

Vue d’ensemble de la langue

Quarante-deux en hiuʦɑθ Le hiuʦɑθ (romanisé en hiutsath) est une langue artistique conçue par la professeur de linguistique Jessie Sams (également connue pour sa collaboration avec David J. Peterson pour les artlangs méníshè, engála et tpaalha). Il apparaît dans une série de romans pour jeunes adultes, dans lesquels il est parlé par les 48 Xiɸɑθeho (les Douées), une race de femmes qui, bien qu’ayant une apparence humaine, ont des capacités spéciales (des Dons). Elles vivent actuellement dans la région des Ozarks, dans le Missouri, aux États-Unis. Le hiuʦɑθ s’écrit dans un abjad vaguement basé sur l’alphabet grec, dans lequel chaque lettre ressemble à un bout de ruban.

Par manque de données, nous ne pouvons compter pour l’instant que jusqu’à 9 999 en hiuʦɑθ. Veuillez me contacter si vous pouvez m’aider à passer outre cette limitation.

Liste de nombres en hiuʦɑθ

  • 1 – mone
  • 2 – ʃolu
  • 3 – θele
  • 4 – ɸɑle
  • 5 – ɸiɸlu
  • 6 – sixɑ
  • 7 – sife
  • 8 – ɑhne
  • 9 – neni
  • 10 – tonɑ
  • 11 – eneso
  • 12 – tonɑʃolu
  • 13 – tonɑθele
  • 14 – tonɑɸɑle
  • 15 – tonɑɸiɸlu
  • 16 – tonɑsixɑ
  • 17 – tonɑsife
  • 18 – tonɑɑhne
  • 19 – tonɑneni
  • 20 – ʃolutonɑho
  • 30 – θeletonɑho
  • 40 – ɸɑletonɑho
  • 50 – ɸiɸlutonɑho
  • 60 – sixɑtonɑho
  • 70 – sifetonɑho
  • 80 – ɑhnetonɑho
  • 90 – nenitonɑho
  • 100 – xeno
  • 1 000 – tɑʃes

Règles de numération en hiuʦɑθ

Maintenant que vous avez eu un aperçu des nombres les plus courants, passons aux règles d’écriture des dizaines, des nombres composés, et pourquoi pas des centaines, des milliers et au-delà (si possible).

  • Les chiffres de zéro à neuf sont représentés par des mots spécifiques, à savoir neɑɸθe [0] (qui signifie littéralement rien), mone [1], ʃolu [2], θele [3], ɸɑle [4], ɸiɸlu [5], sixɑ [6], sife [7], ɑhne [8] et neni [9].
  • Les dizaines se forment en suffixant directement l’unité multiplicatrice avec la forme plurielle du mot pour dix (singulier : tonɑ, pluriel : tonɑho), sauf pour dix lui-même : tonɑ [10], ʃolutonɑho [20], θeletonɑho [30], ɸɑletonɑho [40], ɸiɸlutonɑho [50], sixɑtonɑho [60], sifetonɑho [70], ɑhnetonɑho [80] et nenitonɑho [90].
  • Historiquement, les Hiuʦɑθ avaient un système de numération en base 12. Onze a sa propre forme, eneso [11], tandis que douze a un nom historique (θuneso) qui est sacré et ne peut être utilisé qu’avec les familles Xiɸɑθeho ou les Dons. D’autres formes sacrées de nombres existent : moɑʃoɲelo [21] et iɸotenosɑiθo [84] (7*12).
  • Les nombres de douze à dix-neuf se forment en commençant par le mot pour dix (tonɑ), suivi directement de l’unité sans espace : tonɑʃolu [12], tonɑθele [13], tonɑɸɑle [14], tonɑɸiɸlu [15], tonɑsixɑ [16], tonɑsife [17], tonɑɑhne [18] et tonɑneni [19].
  • Les nombres composés à partir de vingt et un se forment en commençant par la dizaine, suivie de l’unité suffixée par la conjonction ɑʃ (et) sans espace (exp. : ʃolutonɑho moneɑʃ [21], θeletonɑho sifeɑʃ [37], ɸiɸlutonɑho ɑhneɑʃ [58]).
  • Les centaines se forment en commençant par le chiffre multiplicateur, directement suivi de la forme plurielle du mot pour cent (singulier : xeno, qui signifie très beaucoup, pluriel : xenoho), sauf pour cent lui-même : xeno [100], ʃoluxenoho [200], θelexenoho [300], ɸɑlexenoho [400], ɸiɸluxenoho [500], sixɑxenoho [600], sifexenoho [700], ɑhnexenoho [800] et nenixenoho [900].
  • Les milliers se forment en commençant par le chiffre multiplicateur, directement suivi de la forme plurielle du mot pour mille (singulier : tɑʃes, qui signifie trop pour compter, pluriel : tɑʃesho), sauf pour mille lui-même : tɑʃes [1 000], ʃolutɑʃesho [2 000], θeletɑʃesho [3 000], ɸɑletɑʃesho [4 000], ɸiɸlutɑʃesho [5 000], sixɑtɑʃesho [6 000], sifetɑʃesho [7 000], ɑhnetɑʃesho [8 000] et nenitɑʃesho [9 000].
  • Le plus grand nombre en hiuʦɑθ est actuellement nenitɑʃesho nenixenohoɑʃ nenitonɑhoɑʃ neniɑʃ [9 999], puisque les Douées n’ont pas encore trouvé de raison de compter au-delà.
  • Dans les grands nombres composés, chaque groupe est suffixé par ɑʃ (et), même les dizaines, comme on peut le voir dans l’exemple précédent.

Écrire un nombre en toutes lettres en hiuʦɑθ

Passons à l’application pratique des règles de numération en hiuʦɑθ. Saurez-vous deviner comment s’écrit un nombre en toutes lettres ? Entrez un nombre en chiffres et essayez de le formuler dans votre tête, ou pourquoi pas de l’écrire sur un morceau de papier, avant d’afficher la réponse.

Articles

Source

Autres langues artistiques

Aczu śavnecze, atlante, atrien, ayeri, azazilúŝ, barsoomien, brooding, créole de la Ceinture, dai, dovahzul, d’ni, engála, giak, grayis, hen linge, hiuʦɑθ, hylien, illitan, ithkuil, itláni, kēlen, kiitra, KiLiKi, láadan, na’vi, nìmpyèshiu, shiväisith, siinyamda, toki pona, tpaalha, trigedasleng, tüchte, va ehenív, verdurien et wardwesân.

Autres langues supportées

Les autres langues actuellement supportées étant trop nombreuses pour être listées ici, veuillez vous reporter à la liste complète des langues supportées.

Ce site utilise des cookies à des fins statistiques et publicitaires. En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.