Partager :  

Compter en engála

Vue d’ensemble de la langue

L’engála est la première langue construite conçue par Jessie Sams (cocréatrice du méníshè, pour la série Freeform Motherland : Fort Salem) et David J. Peterson pour leur chaîne YouTube LangTime Studio, une série en streaming proposant la création de conlang en direct lancée en février 2020. L’engála est la langue des lapins.

Par manque de données, nous ne pouvons compter pour l’instant que jusqu’à 30 en engála. Veuillez me contacter si vous pouvez m’aider à passer outre cette limitation.

Liste de nombres en engála

  • 1 – tis
  • 2 – khun
  • 3 – oza
  • 4 – pada
  • 5 – yami
  • 6 – yenís
  • 7 – yenghún
  • 8 – yamóza
  • 9 – yemáda
  • 10 – khun yami
  • 11 – khun yenís
  • 12 – khun yenghún
  • 13 – khun yamóza
  • 14 – khun yemáda
  • 15 – oza yami
  • 16 – oza yenís
  • 17 – oza yenghún
  • 18 – oza yamóza
  • 19 – oza yemáda
  • 20 – khumáda
  • 30 – imós

Règles de numération en engála

Maintenant que vous avez eu un aperçu des nombres les plus courants, passons aux règles d’écriture des dizaines, des nombres composés, et pourquoi pas des centaines, des milliers et au-delà (si possible).

  • Comme les lapins ont quatre doigts (et cinq orteils), l’étymologie de leurs nombres est : un, deux, trois, patte, retenue, retenue un, retenue deux, retenue trois, retenue quatre, deux pattes, deux pattes retenue un…
  • Les chiffres de un à neuf en engála sont : tis [1], khun [2], oza [3], pada [4] (littéralement patte), yami [5], yenís [6] (de yami-tis, retenue 1), yenghún [7] (de yami-khun, retenue 2), yamóza [8] (de yami-oza, retenue 3) et yemáda [9] (de yami-pada, retenue 4).
  • L’expression pour dix est khun yami [10], qui signifie deux fois cinq.
  • De onze à quatorze, nous poursuivons la série yami, yenís, yenghún, yamóza, yemáda, perdant le fil de l’étymologie : onze n’est pas deux fois six, mais dix plus un. Nous obtenons alors : khun yenís [11], khun yenghún [12], khun yamóza [13] et khun yemáda [14].
  • De quinze à dix-neuf, on suit la même série, en commençant par quinze exprimé comme trois fois cinq : oza yami [15], oza yenís [16], oza yenghún [17], oza yamóza [18] et oza yemáda [19].
  • Le mot pour vingt est khumáda [20].
  • De vingt et un à vingt-quatre, les nombres se forment en commençant par le mot pour vingt, suivi de l’unité séparée par un espace : khumáda tis [21], khumáda khun [22], khumáda oza [23] et khumáda pada [24].
  • Le mot pour vingt-cinq est esi [25], qui signifie littéralement oreilles.
  • De vingt-six à vingt-neuf, les nombres se forment en commençant par le mot pour vingt-cinq, suivi de l’unité séparée par un espace : esi tis [26], esi khun [27], esi oza [28] et esi pada [29].
  • Le mot pour trente est imós [30].

Écrire un nombre en toutes lettres en engála

Passons à l’application pratique des règles de numération en engála. Saurez-vous deviner comment s’écrit un nombre en toutes lettres ? Entrez un nombre en chiffres et essayez de le formuler dans votre tête, ou pourquoi pas de l’écrire sur un morceau de papier, avant d’afficher la réponse.

Source

Autres langues artistiques

Atlante, atrien, ayeri, azazilúŝ, barsoomien, créole de la Ceinture, dai, dovahzul, d’ni, engála, giak, grayis, hen linge, hylien, illitan, ithkuil, itláni, kēlen, kiitra, KiLiKi, láadan, na’vi, shiväisith, siinyamda, tpaalha, trigedasleng, tüchte, va ehenív, verdurien et wardwesân.

Autres langues supportées

Les autres langues actuellement supportées étant trop nombreuses pour être listées ici, veuillez vous reporter à la liste complète des langues supportées.

Ce site utilise des cookies à des fins statistiques et publicitaires. En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.