Partager :  

Articles > David J. Peterson

par Alexis Ulrich  LinkedIn

David J. Peterson

David Joshua Peterson

Après des études en linguistique couronnées par une maîtrise ès lettres de l’université de Californie à San Diego en 2006, David J. Peterson co-fonde la Language Creation Society qui promeut les langues construites. Il est ensuite choisi par HBO pour créer la langue dothraki pour la série télévisée Game of Thrones, puis va inventer de nombreuses langues pour la télévision, le cinéma et la littérature.
Il compte à son actif le dothraki, le haut valyrien et ses dérivés (Game of Thrones), le castithan, l’irathien, l’indogène, le kinuk’aaz et le yanga kayang (Defiance), le shiväisith (Thor : Le Monde des ténèbres), le sondiv (Star-Crossed), le væyne zaanics (The Zaanics Deceit), le lishepus (Dominion), le trigedasleng (The 100), le Verbis Diabolo (Penny Dreadful), le munja’kin et le inha (Emerald City), le noalath (The Shannara Chronicles), l’orcish (Warcraft : Le Commencement), le nelvayu (Doctor Strange), le vōv (pour l’opéra du même nom), le övüsi et le bodzvokhan (Bright), l’azrán (Into the Badlands), l’afata, le g’vunna, le gandal et le veda (Arena of Valor), le yulish (Les chroniques de Noël, 1 et 2), l’achaien et le tala (Another Life), le Hen Linge (The Witcher), l’engála, le tpaalha, le lalyáz et le mimignaqs avec le Dr. Jessie Sams (LangTime Studio), le méníshè (Motherland: Fort Salem) aussi avec Jessie Sams, la langue d’Adam (Lovecraft Country), le kumandrien (Raya et le Dernier Dragon), le ravkan, le kerch et le fjerdan (Shadow and Bone), le hayanais (pour la comédie musicale interactive WeCameToDance), une (ou des) langue(s) pour le prochain film Dune (le chakobsa ?), ainsi que de nombreuses autres langues non encore commercialement exploitées.

Ce site utilise des cookies à des fins statistiques et publicitaires. En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.