Partager :  

Compter en proto-indo-européen

Vue d’ensemble de la langue

Quarante-deux en proto-indo-européen Le proto-indo-européen (PIE) est l’ancêtre commun théorisé de la famille des langues indo-européennes, parlé entre 3 500 et 2 500 avant J.-C. Par la reconstruction linguistique, les linguistes ont reconstitué une langue pour laquelle il n’existe aucune trace directe. Les nombres reconstitués présentés sur cette page sont issus de la phase indo-européenne tardive, lorsque la distinction avec son parent, le proto-indo-hittite (PIH), a été faite.

Par manque de données, nous ne pouvons compter pour l’instant que jusqu’à 1 000 en proto-indo-européen. Veuillez me contacter si vous pouvez m’aider à passer outre cette limitation.

Liste de nombres en proto-indo-européen

  • 1 – oinos
  • 2 – dwōu
  • 3 – trejes
  • 4 – qétwores
  • 5 – penqe
  • 6 – seks
  • 7 – septḿ
  • 8 – oktṓu
  • 9 – newṇ
  • 10 – dekṃ
  • 11 – sémdekṃ
  • 12 – dwōu dekṃ
  • 13 – trejes dekṃ
  • 14 – qétwores dekṃ
  • 15 – penqe dekṃ
  • 16 – sweks dekṃ
  • 17 – septḿ dekṃ
  • 18 – oktṓ dekṃ
  • 19 – newṇ dekṃ
  • 20 – dwid kṃtī
  • 30 – trídkṃta
  • 40 – qetwŕdkṃta
  • 50 – penqédkṃta
  • 60 – sé ksdkṃta
  • 70 – septḿdkṃta
  • 80 – oktṓdkṃta
  • 90 – néwṇdkṃta
  • 100 – dkṃtóm
  • 1 000 – sṃgheslom

Règles de numération en proto-indo-européen

Maintenant que vous avez eu un aperçu des nombres les plus courants, passons aux règles d’écriture des dizaines, des nombres composés, et pourquoi pas des centaines, des milliers et au-delà (si possible).

  • Les chiffres de un à neuf sont rendus par des mots spécifiques : oinos/oinā/oinom (m/f/n) [1], dwōu/dwāi/dwoi (m/f/n) [2], trejes/trja ou trī/trísores (m/f/n) [3], qétwores [4], penqe [5], seks [6], septḿ [7], oktṓu [8] et newṇ [9]. Il semble que weks, six, ait pu être la forme PIH (Proto-Indo Hittite) « originale », à laquelle le s- de septḿ a été ajouté ; il aurait perdu le w- plus tard.
  • Les dizaines se forment à partir de l’unité multiplicatrice, directement suivie du suffixe -dkṃta (groupe de dix), sans espace, à l’exception de vingt : dekṃ [10], dwid kṃtī ou wid kṃtī [20], trídkṃta [30], qetwŕdkṃta [40], penqédkṃta [50], swé ksdkṃta ou sé ksdkṃta[60], septḿdkṃta [70], oktṓdkṃta [80] et néwṇdkṃta [90].
  • Les nombres composés de onze à dix-neuf se forment en commençant par l’unité, suivie du mot pour dix (dekṃ), séparé par un espace : sémdekṃ ou oinos dekṃ [11], dwōu dekṃ [12], trejes dekṃ [13], qétwores dekṃ [14], penqe dekṃ [15], sweks dekṃ [16], septḿ dekṃ [17], oktṓ dekṃ [18] et newṇ dekṃ [19].
  • Les nombres composés supérieurs à vingt se forment en commençant par l’unité, suivie de la dizaine séparée par un espace (exp. : qétwores tridkṃta [34], oktṓu penqédkṃta [58]).
  • Les centaines se forment en commençant par la racine du chiffre multiplicateur, directement suivie de la forme plurielle du mot pour cent (singulier : dkṃtóm ou kṃtóm, pluriel : kṃtos), sans espace, excepté pour cent : dkṃtóm [100], dwikṃtos [200], trikṃtos [300], qatwṛkṃtos [400], penqekṃtos [500], sekskṃtos [600], septṃkṃtos [700], oktōkṃtos [800] et newṇkṃtos [900].
  • Les centaines composées commencent par l’unité, puis la dizaine et la centaine, séparées par des espaces (exp. : penqe dekṃ dkṃtóm [115], oinos qetwŕdkṃta septṃkṃtos [741]).
  • Le mot pour mille est sṃgheslom [1 000].

Écrire un nombre en toutes lettres en proto-indo-européen

Passons à l’application pratique des règles de numération en proto-indo-européen. Saurez-vous deviner comment s’écrit un nombre en toutes lettres ? Entrez un nombre en chiffres et essayez de le formuler dans votre tête, ou pourquoi pas de l’écrire sur un morceau de papier, avant d’afficher la réponse.

Livres

A Tentative Syntax of Modern Indoeuropean A Tentative Syntax of Modern Indoeuropean
par , aux éditions CreateSpace (2013)
[Amazon.com Amazon.com]

A Grammar of Modern Indo-European, Prometheus Edition A Grammar of Modern Indo-European, Prometheus Edition
par , aux éditions CreateSpace (2012)
[Amazon.com Amazon.com]

A Grammar of Modern Indo-European (Third edition) A Grammar of Modern Indo-European (Third edition)
par , aux éditions CreateSpace (2011)
[Amazon.com Amazon.com]

The Horse, the Wheel, and Language: How Bronze-Age Riders from the Eurasian Steppes Shaped the Modern World The Horse, the Wheel, and Language: How Bronze-Age Riders from the Eurasian Steppes Shaped the Modern World
par , aux éditions Princeton University Press (2010)
[Amazon.com Amazon.com, Kindle - Amazon.com Kindle - Amazon.com]

The Oxford Introduction to Proto-Indo-European and the Proto-Indo-European World The Oxford Introduction to Proto-Indo-European and the Proto-Indo-European World
par , aux éditions Oxford University Press (2006)
[Amazon.com Amazon.com, Kindle - Amazon.com Kindle - Amazon.com]

Source

  • A Grammar of Modern Indo-European, de Carlos Quiles et Fernando López-Menchero, 2011

Liens

Langues romanes

Asturien, catalan, corse, éonavien, espagnol, français, frioulan, galicien, gallo, italien, jersiais, ladin, latin, lombard occidental, occitan, picard, portugais (Brésil), portugais (Portugal), proto-indo-européen, romanche, sarde et vénitien.

Autres langues supportées

Les autres langues actuellement supportées étant trop nombreuses pour être listées ici, veuillez vous reporter à la liste complète des langues supportées.

Ce site utilise des cookies à des fins statistiques et publicitaires. En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.