Partager :  

Compter en gwere

Vue d’ensemble de la langue

Quarante-deux en gwere Le gwere, ou lugwere, est une langue bantoue de la famille des langues nigéro-congolaises. Parlé par le peuple Gwere (ou Bagwere) dans l’est de l’Ouganda, le gwere compte environ 410 000 locuteurs.

Liste de nombres en gwere

  • 1 – moiza
  • 2 – ibiri
  • 3 – isatu
  • 4 – iina
  • 5 – itaanu
  • 6 – mukaaga
  • 7 – musanvu
  • 8 – munaana
  • 9 – mvenda
  • 10 – ikumi
  • 11 – ikumi na moiza
  • 12 – ikumi na ibiri
  • 13 – ikumi na isatu
  • 14 – ikumi na iina
  • 15 – ikumi na itaanu
  • 16 – ikumi na mukaaga
  • 17 – ikumi na musanvu
  • 18 – ikumi na munaana
  • 19 – ikumi na mvenda
  • 20 – makumi aabiri
  • 30 – makumi aasatu
  • 40 – makumi aana
  • 50 – makumi ataanu
  • 60 – nkaaga
  • 70 – nsanvu
  • 80 – kinaana
  • 90 – kyenda
  • 100 – kikumi
  • 1 000 – lukumi

Règles de numération en gwere

Maintenant que vous avez eu un aperçu des nombres les plus courants, passons aux règles d’écriture des dizaines, des nombres composés, et pourquoi pas des centaines, des milliers et au-delà (si possible).

  • Les chiffres de zéro à neuf sont rendus par des mots spécifiques : ziiro [0], moiza [1], ibiri [2], isatu [3], iina [4], itaanu [5], mukaaga [6], musanvu [7], munaana [8] et mvenda [9].
  • Les dizaines se forment en commençant par le mot pour dix (singulier : ikumi, pluriel : makumi) suivi du chiffre multiplicateur dont le i initial est remplacé par a(a) de trente à cinquante, excepté pour dix : ikumi [10], makumi aabiri [20], makumi aasatu [30], makumi aana [40] et makumi ataanu [50]. Soixante et soixante-dix voient leur mu initial remplacé par n, et quatre-vingt et quatre-vingt-dix leur m(u) initial remplacé par ki : nkaaga [60], nsanvu [70], kinaana [80] et kyenda [90].
  • Les nombres composés se forment en commençant par la dizaine, puis le mot na séparé par des espaces, et l’unité (exp. : ikumi na musanvu [17], makumi aasatu na munaana [38], nkaaga na iina [64]).
  • Les centaines se forment en préfixant le chiffre multiplicateur par b quand il commence par i, et en remplaçant le mu initial par lu : kikumi [100], bibiri [200], bisatu [300], bina [400], bitaanu [500], lukaaga [600], lusanvu [700], lunaana [800] et lwenda [900].
  • Les milliers se forment en commençant par le mot pour mille (singulier : lukumi, pluriel : nkumi) suivi du chiffre multiplicateur séparé par un espace jusqu’à cinq mille, excepté pour mille lui-même : lukumi [1 000], nkumi ibiri [2 000], nkumi isatu [3 000], nkumi iina [4 000] et nkumi itaanu [5 000]. De six mille à neuf mille, le mu initial du chiffre multiplicateur est remplacé par ka : kakaaga [6 000], kasanvu [7 000], kanaana [8 000] et kenda [9 000].
  • Dix mille se dit mitwalo [10 000].
  • Le mot pour million est kakaire, et celui pour milliard (109) est katabalika.

Écrire un nombre en toutes lettres en gwere

Passons à l’application pratique des règles de numération en gwere. Saurez-vous deviner comment s’écrit un nombre en toutes lettres ? Entrez un nombre en chiffres et essayez de le formuler dans votre tête, ou pourquoi pas de l’écrire sur un morceau de papier, avant d’afficher la réponse.

Source

Langues bantoues

Chiyao, gwere, lingala, makua, mwani, nyungwe, punu, shona, swahili, tsonga, tswana, xhosa et zoulou.

Autres langues supportées

Les autres langues actuellement supportées étant trop nombreuses pour être listées ici, veuillez vous reporter à la liste complète des langues supportées.

Ce site utilise des cookies à des fins statistiques et publicitaires. En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.