Partager :  

Compter en tunica

Vue d’ensemble de la langue

Quarante-deux en tunica Le tunica (luhchi yoroni), est une langue amérindienne isolée. Elle n’a donc aucune relation généalogique avec d’autres langues. C’était la langue du peuple Tunica de la vallée centrale et inférieure du Mississippi aux États-Unis. Éteinte en 1948 avec la mort de son dernier locuteur natif, Sesostrie Youchigant, elle est revitalisée depuis 2010 par la nation Tunica-Biloxi, située dans le centre-est de la Louisiane, et compte environ 32 locuteurs de langue seconde.

Liste de nombres en tunica

  • 1 – saxk
  • 2 – ī’lī
  • 3 – ē’nixku
  • 4 – ma’ku
  • 5 – si’ku
  • 6 – ma’xsaxk
  • 7 – ta-i’xku
  • 8 – ti’xsixku
  • 9 – tū’xkusaxk
  • 10 – mī’tcu saxk
  • 11 – tă’ya saxk
  • 12 – tăy-ī’lī
  • 13 – mī’tcusaxk tăyē’nixku
  • 14 – mī’tcusaxk tă’yamaku
  • 15 – mī’tcusaxk tă’yasiku
  • 16 – mī’tcusaxk tăyamaxsak
  • 17 – mī’tcusaxk tăyatai’xk
  • 18 – mī’tcusaxk tăyatixsik
  • 19 – mī’tcusaxk tăyatū’ksaxk
  • 20 – mī’tc-īlī
  • 30 – mī’tc-ē’nixku
  • 40 – mī’tce ma’nku
  • 50 – mī’tc si’ku
  • 60 – mī’tce ma’xsaxk
  • 70 – mī’tce ta’-ixku
  • 80 – mī’tce ti’xsixku
  • 90 – mī’tce tū’kūsaxk
  • 100 – pō’lūn
  • 1 000 – pō’lūn tikha’yi

Règles de numération en tunica

Maintenant que vous avez eu un aperçu des nombres les plus courants, passons aux règles d’écriture des dizaines, des nombres composés, et pourquoi pas des centaines, des milliers et au-delà (si possible).

  • Les chiffres de un à neuf sont rendus par des mots spécifiques : saxk (ou saxku) [1], ī’lī [2], ē’nixku [3], ma’ku [4], si’ku [5], ma’xsaxk [6], ta-i’xku [7], ti’xsixku [8] et tū’xkusaxk [9].
  • Les dizaines se forment en commençant par une forme du mot mī’tce, suivie d’un espace et du chiffre multiplicateur : mī’tcu saxk [10], mī’tc-īlī [20], mī’tc-ē’nixku [30], mī’tce ma’nku [40], mī’tce ma’nku [50], mī’tce ma’xsaxk [60], mī’tce ta’-ixku (ou mī’tce ta’-iku) [70], mī’tce ti’xsixku [80] et mī’tce tū’kūsaxk [90].
  • Onze et douze sont irréguliers : tă’ya saxk ou mī’tcusată’sa [11], et tăy-ī’lī ou mī’tcu saxk tăyī’lī [12].
  • Les nombres de treize à dix-neuf se forment en commençant par le mot pour dix sans espace (mī’tcusaxk), suivi de l’unité préfixée par une forme de tă’ya : mī’tcusaxk tăyē’nixku [13], mī’tcusaxk tă’yamaku [14], mī’tcusaxk tă’yasiku [15], mī’tcusaxk tăyamaxsak [16], mī’tcusaxk tăyatai’xk [17], mī’tcusaxk tăyatixsik [18] et mī’tcusaxk tăyatū’ksaxk [19].
  • Les nombres composés au-dessus de vingt se forment en commençant par la dizaine, puis l’unité préfixée par une forme de tă’ya (exp. : mī’tc-īlī tăyatixsik [28], mī’tc si’ku tăyē’nixku [53], mī’tce tū’kūsaxk tă’yamaku [94]).
  • Les centaines se forment en commençant par le mot pour cent (pō’lūn), suivi du chiffre multiplicateur séparé par un espace, excepté pour cent lui-même : pō’lūn [100], pō’lūn ī’lī [200], pō’lūn ē’nixku [300], pō’lūn ma’ku [400], pō’lūn si’ku [500], pō’lūn ma’xsaxk [600], pō’lūn ta-i’xku [700], pō’lūn ti’xsixku [800] et pō’lūn tū’xkusaxk [900].
  • Mille se ditpō’lūn tikha’yi [1 000].

Écrire un nombre en toutes lettres en tunica

Passons à l’application pratique des règles de numération en tunica. Saurez-vous deviner comment s’écrit un nombre en toutes lettres ? Entrez un nombre en chiffres et essayez de le formuler dans votre tête, ou pourquoi pas de l’écrire sur un morceau de papier, avant d’afficher la réponse.

Livres

Revitalization Lexicography: The Making of the New Tunica Dictionary Revitalization Lexicography: The Making of the New Tunica Dictionary
par , aux éditions University of Arizona Press (2020)
[Amazon.com Amazon.com, Kindle - Amazon.com Kindle - Amazon.com]

Liens

Langues isolées

Aïnou, basque, bourouchaski, coréen, purépecha et tunica.

Autres langues supportées

Les autres langues actuellement supportées étant trop nombreuses pour être listées ici, veuillez vous reporter à la liste complète des langues supportées.

Ce site utilise des cookies à des fins statistiques et publicitaires. En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.