Partager :  

Compter en coréen

Vue d’ensemble de la langue

Quarante-deux en coréen Le coréen est considéré comme une langue isolée, dont on ne peut déterminer de filiation avec d’autres langues. Deux formes standard, ou dialectes, existent : celle de Corée du Sud (Hangugeo, 한국어 en hangeul), et celle de Corée du Nord (Chosŏnmal, 조선말 en chosŏn’gŭl). Parlé dans les deux Corées, c’est aussi l’une des deux langues officielles de la préfecture autonome coréenne de Yanbian et du xian autonome coréen de Changbai en Chine. Le coréen est parlé par environ 77,2 millions de personnes. Il peut s’écrire en alphabet hangeul ou chosŏn’gŭl, les deux noms correspondant au même alphabet des deux côtés de la frontière entre les deux Corées, ainsi qu’en hanja (en Corée du Sud) ou en hancha (en Corée du Nord), le nom coréen des caractères chinois préexistants au hangeul.

Liste de nombres en coréen

  • 1 – 一 일 (il)
  • 2 – 二 이 (i)
  • 3 – 三 삼 (sam)
  • 4 – 四 사 (sa)
  • 5 – 五 오 (o)
  • 6 – 六 육 (yuk)
  • 7 – 七 칠 (chil)
  • 8 – 八 팔 (pal)
  • 9 – 九 구 (gu)
  • 10 – 十 십 (sip)
  • 11 – 十一 십일 (sipil)
  • 12 – 十二 십이 (sipi)
  • 13 – 十三 십삼 (sipsam)
  • 14 – 十四 십사 (sipsa)
  • 15 – 十五 십오 (sipo)
  • 16 – 十六 십육 (sipyuk)
  • 17 – 十七 십칠 (sipchil)
  • 18 – 十八 십팔 (sippal)
  • 19 – 十九 십구 (sipgu)
  • 20 – 二十 이십 (isip)
  • 30 – 三十 삼십 (samsip)
  • 40 – 四十 사십 (sasip)
  • 50 – 五十 오십 (osip)
  • 60 – 六十 육십 (yuksip)
  • 70 – 七十 칠십 (chilsip)
  • 80 – 八十 팔십 (palsip)
  • 90 – 九十 구십 (gusip)
  • 100 – 百 백 (baek)
  • 1 000 – 千 천 (cheon)

Les deux systèmes numériques du coréen

La langue coréenne utilise deux types de nombres différents : les nombres d’origine coréenne d’un côté, et les nombres sino-coréens de l’autre. Les nombres d’origine coréenne vont de un à quatre-vingt-dix-neuf seulement. Aussi, les nombres à partir de cent utilisent le système sino-coréen, mais ils peuvent aussi utiliser les nombres d’origine coréenne pour les dizaines et les unités. Cent un peut donc se dire baek-hana ou baeg-il. Ils s’utilisent pour exprimer les heures jusqu’à 12, tandis que les heures de 13 à 24 utilisent un système ou l’autre, et les minutes exclusivement les nombres sino-coréens. Les nombres d’origine coréenne sont aussi utilisés pour dire l’âge d’une personne, qui peut cependant être exprimé dans les deux notations : âgé de vingt-cinq ans peut donc s’écrire 스물다섯 살 (seumul-daseot sal) en coréen natif ou bien isibose (이십오 세 en hangeul, 二十五 歲 en hanja) en sino-coréen. Les nombres d’origine coréenne s’écrivent en hangeul, l’alphabet coréen, ou en alphabet latin (ils sont alors romanisés), tandis que les nombres sino-coréens s’écrivent en hanja, les caractères chinois introduits dans la langue coréenne, en hangeul, l’alphabet coréen, ou translittérés en alphabet latin.

Les nombres d’origine coréenne

  • Les chiffres de un à neuf sont : 하나 (hana) [1], (dul) [2], (set) [3], (net) [4], 다섯 (daseot) [5], 여섯 (yeoseot) [6], 일곱 (ilgop) [7], 여덟 (yeodeol) [8] et 아홉 (ahop) [9].
  • Les dizaines sont : (yeol) [10], 스물 (seumul) [20], 서른 (seoreun) [30], 마흔 (maheun) [40], (swin) [50], 예순 (yesun) [60], 일흔 (ilheun) [70], 여든 (yeodeun) [80] et 아흔 (aheun) [90].
  • Les nombres composés se forment en commençant par la dizaine, directement suivie de l’unité (exp. : 열여섯 (yeollyeoseot) [16], 쉰여덟 (swinyeodeol) [58]).

Chiffres et nombres en coréen

Les glyphes suivants sont les nombres cardinaux écrits en hanja.