Partager :  

Compter en zapotèque de Rincón

Vue d’ensemble de la langue

Quarante-deux en zapotèque de Rincón Le zapotèque de Rincón (didza xidza), également connu sous le nom de zapotec de Villa Alta du Nord, zapotèque de Yagallo, ou Nexitzo, est une langue zapotèque qui appartient à la famille des langues oto-mangues. Il est parlé dans le nord de l’état de Oaxaca, au Mexique, et compte environ 40 000 locuteurs. Les locuteurs du zapotèque de Rincón ont une intelligibilité de 64% du zapotèque de Choapan, sa langue la plus proche.

Par manque de données, nous ne pouvons compter pour l’instant que jusqu’à 9 999 en zapotèque de Rincón. Veuillez me contacter si vous pouvez m’aider à passer outre cette limitation.

Liste de nombres en zapotèque de Rincón

  • 1 – tu
  • 2 – chopa
  • 3 – tsonna
  • 4 – tapa
  • 5 – gayu’
  • 6 – xopa
  • 7 – gadxi
  • 8 – xunu’
  • 9 – ga
  • 10 – chi
  • 11 – chinéaj
  • 12 – chinnu
  • 13 – chi’inu
  • 14 – chidá’
  • 15 – chinu
  • 16 – chizxopa
  • 17 – chini
  • 18 – chixxunu’
  • 19 – chënnaj
  • 20 – gal-laj
  • 30 – chi-urua’
  • 40 – choa’
  • 50 – chi-un
  • 60 – tsónnalal-laj
  • 70 – tsónnalal-laj-yu’-chi
  • 80 – tápalal-laj
  • 90 – tápalal-laj-yu’-chi
  • 100 – tu gayuá’
  • 1 000 – tu mila

Règles de numération en zapotèque de Rincón

Maintenant que vous avez eu un aperçu des nombres les plus courants, passons aux règles d’écriture des dizaines, des nombres composés, et pourquoi pas des centaines, des milliers et au-delà (si possible).

  • Les chiffres de un à neuf sont rendus par des mots spécifiques : tu [1], chopa [2], tsonna [3], tapa [4], gayu’ [5], xopa [6], gadxi [7], xunu’ [8] et ga [9].
  • Les dizaines suivent un système de numération vigésimal, alternant entre les multiples de vingt ayant plusieurs formes, et les mêmes et dix : chi [10], gal-laj [20], chi-uruá’ [30] (10+20), choa’ [40], chi-un [50] (10+40), tsónnalal-laj [60] (3*20), tsónnalal-laj-yu’-chi [70] (3*20 & 10), tápalal-laj [80] (4*20) et tápalal-laj-yu’-chi [90] (4*20 & 10). Vingt prend différentes formes lorsqu’il est composé : -uruá’ de 21 à 39, et lal-laj de 60 à 99. Quarante a aussi une seconde forme lorsque composé : -un, de 41 à 59.
  • Les nombres de onze à dix-neuf se forment en commençant par le mot pour dix (chi), directement suivi d’un suffixe dans lequel on retrouve parfois l’unité (au moins dans seize et dix-huit) : chinéaj [11], chinnu [12], chi’inu [13], chidá’ [14], chinu [15], chizxopa [16], chini [17], chixxunu’ [18] et chënnaj [19].
  • Les nombres composés de vingt-et-un à trente-neuf se forment en commençant par le nombre de un à dix-neuf, suivi d’une forme spécifique du mot pour vingt (-uruá’), reliée par un tiret (exp. : tapa-urua’ [24], chini-urua’ [37]).
  • Les nombres composés de quarante et un à cinquante-neuf se forment en commençant par le nombre de un à dix-neuf, suivi d’une forme spécifique du mot pour quarante (-un), reliée par un tiret (exp. : gayu’-un [45], chinéaj-un [51]).
  • Les nombres composés de soixante et un à quatre-vingt-dix-neuf se forment en commençant par la dizaine, suivie par la conjonction yu’ (et), et le nombre de un à dix-neuf, le tout relié par des tirets (exp. : tsónnalal-laj-yu’-xopa [66], tápalal-laj-yu’-chixxunu’ [98]).
  • Les centaines se forment en commençant par le chiffre multiplicateur, suivi du mot pour cent (gayuá’), dans lequel on peut reconnaître le mot pour cinq (gayu’), ce qui nous indique une étymologie vigésimale là-aussi : tu gayuá’ [100], chopa gayuá’ [200], tsonna gayuá’ [300], tapa gayuá’ [400], gayu’ gayuá’ [500], xopa gayuá’ [600], gadxi gayuá’ [700], xunu’ gayuá’ [800] et ga gayuá’ [900].
  • Lorsqu’elles sont composées, centaines et dizaines ou unités sont reliées par la conjonction yu’ (et) : tu gayuá’ yu’ tápalal-laj yu’ chopa [182], tsonna gayuá’ yu’ tsonna [303].
  • Les milliers se forment en commençant par le chiffre multiplicateur, suivi du mot pour mille (mila), séparé par un espace : tu mila [1 000], chopa mila [2 000], tsonna mila [3 000], tapa mila [4 000], gayu’ mila [5 000], xopa mila [6 000], gadxi mila [7 000], xunu’ mila [8 000] et ga mila [9 000].
  • Lorsqu’ils sont composés, les milliers et les centaines, dizaines et unités sont aussi reliés par la conjonction yu’ (et) : tu mila yu’ tu gayuá’ yu’ tu-urua’ [1 121], chopa mila yu’ chopa [2 002].

Écrire un nombre en toutes lettres en zapotèque de Rincón

Passons à l’application pratique des règles de numération en zapotèque de Rincón. Saurez-vous deviner comment s’écrit un nombre en toutes lettres ? Entrez un nombre en chiffres et essayez de le formuler dans votre tête, ou pourquoi pas de l’écrire sur un morceau de papier, avant d’afficher la réponse.

Source

  • Diccionario Zapoteco del Rincón (en espagnol), Roberto Earl & Catalina Sheffler de Earl, Instituto Lingüístico de Verano (2011)

Langues oto-mangues

Mixtèque de Tezoatlán, trique de Copala, zapotèque de Aloápam, zapotèque de Choapan, zapotèque de Lachixío, zapotèque de l’Isthme, zapotèque de Rincón et zapotèque de Santa Ana Yareni.

Autres langues supportées

Les autres langues actuellement supportées étant trop nombreuses pour être listées ici, veuillez vous reporter à la liste complète des langues supportées.

Ce site utilise des cookies à des fins statistiques et publicitaires. En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.