Partager :  

Compter en langue nouvelle

Vue d’ensemble de la langue

Quarante-deux en langue nouvelle Inventée par Joachim Faiguet de Villeneuve (1703-1781), économiste français (à l’époque, trésorier de France), la langue nouvelle est une ébauche de langue auxiliaire internationale publiée en 1765 dans le 9e volume de l’Encyclopédie de Diderot. C’est une langue a priori puisqu’elle ne se base pas sur une langue naturelle pré-existante.

Liste de nombres en langue nouvelle

  • 1 – ba
  • 2 – co
  • 3 – de
  • 4 – ga
  • 5 – ji
  • 6 – lu
  • 7 – ma
  • 8 – ni
  • 9 – pa
  • 10 – vu
  • 11 – vuba
  • 12 – vuco
  • 13 – vude
  • 14 – vuga
  • 15 – vuji
  • 16 – vulu
  • 17 – vuma
  • 18 – vuni
  • 19 – vupa
  • 20 – covu
  • 30 – devu
  • 40 – gavu
  • 50 – jivu
  • 60 – luvu
  • 70 – mavu
  • 80 – nivu
  • 90 – pavu
  • 100 – sinta
  • 1 000 – mila
  • un million – milo

Règles de numération en langue nouvelle

Maintenant que vous avez eu un aperçu des nombres les plus courants, passons aux règles d’écriture des dizaines, des nombres composés, et pourquoi pas des centaines, des milliers et au-delà (si possible).

  • Dans les nombres écrits sous forme numérique, chaque chiffre est remplacé par la première lettre du nom du chiffre correspondant, le chiffre zéro étant remplacé par la lettre o. Le nombre 106 s’écrit donc bol en « chiffres » et sintalu en toutes lettres. Nous écrirons par la suite le nombre en « chiffres » entre parenthèses après son écriture en toutes lettres.
  • Les chiffres de un à neuf sont rendus par des mots spécifiques : ba (b) [1], co (c) [2], de (d) [3], ga (g) [4], ji (j) [5], lu (l) [6], ma (m) [7], ni (n) [8] et pa (p) [9].
  • Les dizaines se forment en préfixant le mot pour dix (vu) par son chiffre multiplicateur, à l’exception de dix lui-même : vu (bo) [10], covu (co) [20], devu (do) [30], gavu (go) [40], jivu (jo) [50], luvu (lo) [60], mavu (mo) [70], nivu (no) [80] et pavu (po) [90].
  • Les nombres composés se forment en juxtaposant la dizaine et l’unité (exp. : covuji (cj) [25], pavuco (pc) [92]).
  • Les centaines se forment en préfixant le mot pour cent (sinta) par son chiffre multiplicateur, à l’exception de cent lui-même : sinta (boo) [100], cosinta (coo) [200], desinta (doo) [300], gasinta (goo) [400], jisinta (joo) [500], lusinta (loo) [600], masinta (moo) [700], nisinta (noo) [800] et pasinta (poo) [900].
  • Les milliers se forment en préfixant le mot pour mille (mila) par son chiffre multiplicateur, à l’exception de mille lui-même : mila (booo) [1 000], comila (cooo) [2 000], demila (dooo) [3 000], gamila (gooo) [4 000], jimila (jooo) [5 000], lumila (looo) [6 000], mamila (mooo) [7 000], nimila (nooo) [8 000] et pamila (pooo) [9 000].
  • Les nombres composés au-delà de cent se forment en juxtaposant leurs chiffres de la plus grande puissance de dix à la plus petite (exp. : sintalu (sol) [106], milamasintaluvuji (smlj) [1 765], comilagavuni (cogn) [2 048]).
  • Le mot pour million (106) est milo, qui s’écrit en « chiffres » boooooo.

Écrire un nombre en toutes lettres en langue nouvelle

Passons à l’application pratique des règles de numération en langue nouvelle. Saurez-vous deviner comment s’écrit un nombre en toutes lettres ? Entrez un nombre en chiffres et essayez de le formuler dans votre tête, ou pourquoi pas de l’écrire sur un morceau de papier, avant d’afficher la réponse.

Source

Langues auxiliaires

Afrihili, babm, bolak, Digisk Folkspraak, espéranto, Folkspraak, globasa, glosa, guosa, idiom neutral, ido, intal, interlingua, interlingue, interslave, kotava, langue nouvelle, latino sine flexione, lingua franca nova, lingwa de planeta, mondial, mondlango, pandunia, ro, romanid, slovio, solrésol, sona, spokil, tutonish, universalglot, uropi et volapük.

Autres langues supportées

Les autres langues actuellement supportées étant trop nombreuses pour être listées ici, veuillez vous reporter à la liste complète des langues supportées.

Ce site utilise des cookies à des fins statistiques et publicitaires. En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.