Partager :  

Compter en gaélique écossais

Vue d’ensemble de la langue

Quarante-deux en gaélique écossais Le gaélique écossais (gàidhlig) appartient à la famille des langues indo-européennes, et plus précisément à celle des langues celtiques. Parlé en Écosse et dans une certaine mesure sur l’île du Cap-Breton en Nouvelle-Écosse, au Canada, il compte près de 60 000 locuteurs.

Liste de nombres en gaélique écossais

  • 1 – aon
  • 2 – dhà
  • 3 – trì
  • 4 – ceithir
  • 5 – còig
  • 6 – sia
  • 7 – seachd
  • 8 – ochd
  • 9 – naoi
  • 10 – deich
  • 11 – h-aon deug
  • 12 – dhà dheug
  • 13 – trì deug
  • 14 – ceithir deug
  • 15 – còig deug
  • 16 – sia deug
  • 17 – seachd deug
  • 18 – ochd deug
  • 19 – naoi deug
  • 20 – fichead
  • 30 – trìthead
  • 40 – ceathrad
  • 50 – caogad
  • 60 – seasgad
  • 70 – seachdad
  • 80 – ochdad
  • 90 – naochad
  • 100 – ceud
  • 1 000 – mile
  • un million – millean
  • un milliard – billean

Nombres en gaélique écossais traditionnel

Le gaélique écossais traditionnel utilise un système vigésimal complet, c’est-à-dire basé sur vingt et ses multiples, plutôt que dix et ses multiples (comme dans le système utilisé dans le gaélique écossais moderne). Ses dizaines sont : deich [10], fichead [20], deich air fhichead (dix sur vingt) ou fichead ’s a deich (vingt et dix) [30], dà fhichead (deux vingtaines) [40], dà fhichead ’s a deich (deux vingtaines et dix) ou leth-cheud (demi-centaine) [50], trì fichead (trois vingtaines) [60], trì fichead ’s a deich (trois vingtaines et dix) [70], ceithir fichead (quatre vingtaines) [80], ceithir fichead ’s a deich (quatre vingtaines et dix) [90]. On trouve le même système dans le français soixante (du latin sexaginta, six vingt), soixante-dix, quatre-vingt et quatre-vingt-dix. Ce système continue après cent : sia fichead (six vingtaines) [120], seachd fichead (sept vingtaines) [140], ochd fichead (huit vingtaines) [160], naoi fichead (neuf vingtaines) [180].

Dans le système vigésimal, les nombres composés de 21 à 29 ont trois formes différentes :

  • le chiffre de l’unité suivi de air fhichead (sur vingt), comme dans dà air fhichead [22] ;
  • le chiffre de l’unité suivi de thar fhichead (au-dessus de vingt), comme dans dà thar fhichead [22] ;
  • vingt suivi de ’s (et), de la particule a, puis du chiffre de l’unité, comme dans fhichead ’s a dhà [22].

Les nombres composés de 31 à 39 ont les mêmes trois formes, en utilisant les nombres de 11 à 19. Trente-deux [32] peut donc s’écrire dà dheug air fhichead, dà dheug thar fhichead ou encore fichead ’s a dà dheug.

Règles de numération en gaélique écossais

Maintenant que vous avez eu un aperçu des nombres les plus courants, passons aux règles d’écriture des dizaines, des nombres composés, et pourquoi pas des centaines, des milliers et au-delà (si possible).

  • Les chiffres de zéro à neuf sont rendus par des noms spécifiques : neoni [0], aon (ou h-aon quand il est précédé de la particule a) [1], dhà [2], trì [3], ceithir [4], còig [5], sia [6], seachd [7], ochd (ou h-ochd quand il est précédé de la particule a) [8] et naoi [9].
  • Dans le système décimal du gaélique écossais moderne, les dizaines sont : deich [10], fichead [20], trìthead [30], ceathrad [40], caogad [50], seasgad [60], seachdad [70], ochdad [80] et naochad [90].
  • Les nombres composés de onze à dix-neuf se forment en commençant par l’unité, suivie par deug ou dheug (pour douze) (exp. : dhà dheug [12], còig deug [15]).
  • Les nombres composés à partir de vingt-et-un se forment en commençant par la dizaine, suivie de ’s (et), de la particule a, puis de l’unité (exp. : fichead ’s a còig [25], ceathrad ’s a trì [43]).
  • Les centaines se forment en posant le chiffre multiplicateur devant le mot pour cent (ceud), à l’exception de cent lui-même : ceud [100], dhà ceud [200], trì ceud [300], ceithir ceud [400], còig ceud [500], sia ceud [600], seachd ceud [700], ochd ceud [800] et naoi ceud [900].
  • Les milliers se forment en posant le chiffre multiplicateur devant le mot pour mille (mile, ou mhile pour 2 000), à l’exception de mille lui-même : mile [1 000], dhà mhile [2 000], trì mile [3 000], ceithir mile [4 000], còig mile [5 000], sia mile [6 000], seachd mile [7 000], ochd mile [8 000] et naoi mile [9 000].
  • Le mot pour million est millean, et celui pour milliard (109), billean.

Écrire un nombre en toutes lettres en gaélique écossais

Passons à l’application pratique des règles de numération en gaélique écossais. Saurez-vous deviner comment s’écrit un nombre en toutes lettres ? Entrez un nombre en chiffres et essayez de le formuler dans votre tête, ou pourquoi pas de l’écrire sur un morceau de papier, avant d’afficher la réponse.

Livres

Colloquial Scottish Gaelic: The Complete Course for Beginners Colloquial Scottish Gaelic: The Complete Course for Beginners
par , aux éditions Routledge (2015)
[Amazon.com Amazon.com, Kindle - Amazon.com Kindle - Amazon.com]

Blas na Gàidhlig: The Practical Guide to Scottish Gaelic Pronunciation Blas na Gàidhlig: The Practical Guide to Scottish Gaelic Pronunciation
par , aux éditions Akerbeltz (2011)
[Amazon.com Amazon.com]

Scottish Gaelic in Twelve Weeks Scottish Gaelic in Twelve Weeks
par , aux éditions Birlinn Ltd (2008)
[Amazon.com Amazon.com]

1001+ exercices Français - gaélique écossais 1001+ exercices Français - gaélique écossais
par , aux éditions CreateSpace (2016)
[Amazon.com Amazon.com]

Langues celtiques

Breton, cornique, gaélique écossais, gallois, irlandais et mannois.

Autres langues supportées

Les autres langues actuellement supportées étant trop nombreuses pour être listées ici, veuillez vous reporter à la liste complète des langues supportées.

Ce site utilise des cookies à des fins statistiques et publicitaires. En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.