Partager :  

Compter en ndom

Vue d’ensemble de la langue

Quarante-deux en ndom La langue ndom appartient à la famille des langues papoues Trans-Nouvelle-Guinée, et plus précisément à la famille des langues kolopom. Le ndom est parlé sur l’île de Yos Sudarso, dans la province de Papouasie, en Indonésie. Elle compte environ 1 200 locuteurs.

Par manque de données, nous ne pouvons compter pour l’instant que jusqu’à 100 en ndom. Veuillez me contacter si vous pouvez m’aider à passer outre cette limitation.

Liste de nombres en ndom

  • 1 – sas
  • 2 – thef
  • 3 – ithin
  • 4 – thonith
  • 5 – meregh
  • 6 – mer
  • 7 – mer abo sas
  • 8 – mer abo thef
  • 9 – mer abo ithin
  • 10 – mer abo thonith
  • 11 – mer abo meregh
  • 12 – mer an thef
  • 13 – mer an thef abo sas
  • 14 – mer an thef abo thef
  • 15 – mer an thef abo ithin
  • 16 – mer an thef abo thonith
  • 17 – mer an thef abo meregh
  • 18 – tondor
  • 19 – tondor abo sas
  • 20 – tondor abo thef
  • 30 – tondor abo mer an thef
  • 40 – nif abo thonith
  • 50 – nif abo mer an thef abo thef
  • 60 – nif abo tondor abo mer
  • 70 – nif abo tondor abo mer an thef abo thonith
  • 80 – nif thef abo mer abo thef
  • 90 – nif thef abo tondor
  • 100 – nif thef abo tondor abo mer abo thonith

Règles de numération en ndom

Maintenant que vous avez eu un aperçu des nombres les plus courants, passons aux règles d’écriture des dizaines, des nombres composés, et pourquoi pas des centaines, des milliers et au-delà (si possible).

  • La langue ndom utilise un système de numération sénaire, c’est-à-dire basé sur le chiffre six. Les noms de nombres se forment par addition et multiplication sur cette base. Les chiffres de un à six ont des noms spécifiques : sas [1], thef [2], ithin [3], thonith [4], meregh [5] et mer [6].
  • De sept à onze, les nombres se forment par addition avec la conjonction abo : mer abo sas [7] (6+1), mer abo thef [8] (6+2), mer abo ithin [9] (6+3), mer abo thonith [10] (6+4) et mer abo meregh [11] (6+5).
  • Douze se construit par multiplication, marquée par la particule an : mer an thef [12] (6*2).
  • De treize à dix-sept, on utilise de nouveau l’addition sur douze : mer an thef abo sas [13] (6*2+1), mer an thef abo thef [14] (6*2+2), mer an thef abo ithin [15] (6*2+3), mer an thef abo thonith [16] (6*2+4) et mer an thef abo meregh [17] (6*2+5).
  • Dix-huit, multiple de six, a son propre mot : tondor [18] (6*3).
  • De dix-neuf à trente-cinq, l’addition s’utilise de nouveau, cette fois-ci sur dix-huit : tondor abo sas [19] (18+1), tondor abo thef [20] (18+2)… tondor abo mer abo sas [25] (18+7)… tondor abo mer an thef [30] (18+6*2)… tondor abo mer an thef abo meregh [35] (18+17).
  • Trente-six, carré de six, a aussi son propre mot : nif [36] (6*6).
  • De trente-sept à soixante-et-onze, on utilise encore l’addition, cette fois sur trente-six : nif abo sas [37] (36+1), nif abo thef [38] (36+2)… nif abo tondor [54] (36+18)… nif abo tondor abo mer abo thef [62] (36+18+6+2)… nif abo tondor abo mer an thef abo meregh [71] (36+18+6*2+5).
  • Soixante-douze est un multiple de trente-six (mais sans la particule an) : nif thef [72] (36*2).
  • Au-delà de soixante-douze, on repasse à l’addition : nif thef abo sas [73] (72+1), nif thef abo mer an thef abo ithin [87] (72+6*2+3), nif thef abo tondor [90] (72+18), nif thef abo tondor abo mer abo ithin [99] (72+18+6+3).
  • Cent se dit nif thef abo tondor abo mer abo thonith [100] (72+18+6+4).

Écrire un nombre en toutes lettres en ndom

Passons à l’application pratique des règles de numération en ndom. Saurez-vous deviner comment s’écrit un nombre en toutes lettres ? Entrez un nombre en chiffres et essayez de le formuler dans votre tête, ou pourquoi pas de l’écrire sur un morceau de papier, avant d’afficher la réponse.

Autres langues supportées

Les autres langues actuellement supportées étant trop nombreuses pour être listées ici, veuillez vous reporter à la liste complète des langues supportées.

Ce site utilise des cookies à des fins statistiques et publicitaires. En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.