Partager :    

Compter en tchèque

Vue d’ensemble de la langue

Quarante-deux en tchèque Le tchèque (čeština, český jazyk) est une langue indo-européenne qui appartient plus précisément au groupe des langues slaves occidentales. Langue officielle de la République tchèque, elle est également une langue minoritaire reconnue en Slovaquie et en Pologne. Elle est d’ailleurs mutuellement intelligible avec le slovaque. La langue tchèque compte environ 10,6 millions de locuteurs.

Liste de nombres en tchèque

  • 1 – jedna
  • 2 – dva
  • 3 – tři
  • 4 – čtyři
  • 5 – pět
  • 6 – šest
  • 7 – sedm
  • 8 – osm
  • 9 – devět
  • 10 – deset
  • 11 – jedenáct
  • 12 – dvanáct
  • 13 – třináct
  • 14 – čtrnáct
  • 15 – patnáct
  • 16 – šestnáct
  • 17 – sedmnáct
  • 18 – osmnáct
  • 19 – devatenáct
  • 20 – dvacet
  • 30 – třicet
  • 40 – čtyřicet
  • 50 – padesát
  • 60 – šedesát
  • 70 – sedmdesát
  • 80 – osmdesát
  • 90 – devadesát
  • 100 – sto
  • 1 000 – tisíc
  • un million – milión
  • un milliard – miliarda

Règles de numération en tchèque

  • Les chiffres de zéro à neuf ont des noms spécifiques : nula [0], jeden [1], dva [2], tři [3], čtyři [4], pět [5], šest [6], sedm [7], osm [8] et devět [9]. Les chiffres un et deux ont trois genres : jeden/jedna/jedno et dva/dvě/dvě (masculin/féminin/neutre).
  • De onze à dix-neuf, on ajoute le suffixe -náct à la fin des chiffres des unités correspondants : jedenáct [11], dvanáct [12], třináct [13], čtrnáct [14], patnáct [15], šestnáct [16], sedmnáct [17], osmnáct [18] et devatenáct [19].
  • Les dizaines se forment en ajoutant dix (cet/desát) au chiffre multiplicateur correspondant, à l’évidente exception de dix : deset [10], dvacet [20], třicet [30], čtyřicet [40], padesát [50], šedesát [60], sedmdesát [70], osmdesát [80] et devadesát [90].
  • Les nombres de vingt et un à quatre-vingt-dix-neuf commencent par la dizaine, puis sont suivis par l’unité séparée par un espace (exp. : dvacet tři [23], třicet dva [32]).
  • Les centaines se forment de la même façon que les dizaines, c’est-à-dire en mettant une forme du mot pour cent (sto/stě/sta/set, neutre) après le chiffre multiplicateur, à l’exception de cent : sto [100], dvě stě ou dvě sta [200], tři sta [300], čtyři sta [400], pět set [500], šest set [600], sedm set [700], osm set [800] et devět set [900]. La forme stě est un vestige du nombre grammatical dual ; sta est au nominatif pluriel, tandis que set est au génitif pluriel.
  • Les milliers suivent la même règle, en mettant une forme du mot pour mille (tisíc/tisíce, masculin) après le chiffre multiplicateur, à l’exception de mille : tisíc [1 000], dva tisíce [2 000], tři tisíce [3 000], čtyři tisíce [4 000], pět tisíc [5 000], šest tisíc [6 000], sedm tisíc [7 000], osm tisíc [8 000] et devět tisíc [9 000]. Si tisíc est au génitif pluriel (ainsi qu’au nominatif singulier pour 1 000), tisíce est au nominatif pluriel.
  • Les millions suivent eux-aussi la même règle de formation, en commençant par une forme du mot pour million (milión/miliony/milionů, masculin) après le chiffre multiplicateur, à l’exception de un million : milión [1 million], dva miliony [2 millions], tři miliony [3 millions], čtyři miliony [4 millions], pět milionů [5 millions], šest milionů [6 millions], sedm milionů [7 millions], osm milionů [8 millions] et devět milionů [9 millions]. Une fois encore, milionů est au génitif pluriel, et miliony au nominatif pluriel.
  • Comme il fallait s’y attendre, les milliards suivent eux-aussi la même règle, en commençant par une forme du mot pour milliard (miliarda/miliardy/miliard, qui est féminin) après le chiffre multiplicateur, à l’exception de un milliard : miliarda [1 milliard], dvě miliardy [2 milliards], tři miliardy [3 milliards], čtyři miliardy [4 milliards], pět miliard [5 milliards], šest miliard [6 milliards], sedm miliard [7 milliards], osm miliard [8 milliards] et devět miliard [9 milliards]. De nouveau, miliard est au génitif pluriel, et miliardy au nominatif pluriel.
  • La langue tchèque, comme le français, utilise l’échelle numérique longue pour nommer les grands nombres en alternant les suffixes en -ión et en -iarda pour les puissances de dix multiples de trois. Ainsi, nous avons milión (million, 106), puis miliarda (milliard, 109), bilión (billion, 1012), biliarda (billiard, 1015)…

Écrire un nombre en toutes lettres en tchèque

Entrez un nombre et lisez-le en toutes lettres en tchèque.

Livres

Czech: An Essential GrammarCzech: An Essential Grammar
par , aux éditions Routledge (2005)
[Amazon.com Amazon.com]

Tchèque expressTchèque express
par , aux éditions Éditions du Dauphin (2002)
[Amazon.com Amazon.com]

La langue tchèqueLa langue tchèque
par , aux éditions Éditions Ophrys (2000)
[Amazon.com Amazon.com]

Sources

Langues slaves occidentales

Slovaque et tchèque.

Autres langues supportées

Langues supportées par familles
Les autres langues actuellement supportées étant trop nombreuses pour être listées ici, veuillez sélectionner une langue dans la boîte de sélection suivante ou veuillez vous reporter à la liste complète des langues supportées.

Ce site utilise des cookies à des fins statistiques et publicitaires. En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.