Partager :    

Compter en navajo

Vue d’ensemble de la langue

Quarante-deux en navajo Le navajo (diné bizaad) est une langue amérindienne athapascane de la famille na-dené parlée par les Navajos dans le sud-ouest des États-Unis d’Amérique (Arizona, Nouveau-Mexique, Utah, Colorado) et au Mexique (Chihuahua, Sonora), par environ 150 000 locuteurs.

Liste de nombres en navajo

  • 1 – tʼááłáʼí
  • 2 – naaki
  • 3 – tááʼ
  • 4 – dį́į́ʼ
  • 5 – ashdlaʼ
  • 6 – hastą́ą́
  • 7 – tsostsʼid
  • 8 – tseebíí
  • 9 – náhástʼéí
  • 10 – neeznáá
  • 11 – łáʼtsʼáadah
  • 12 – naakitsʼáadah
  • 13 – tááʼtsʼáadah
  • 14 – dį́į́ʼtsʼáadah
  • 15 – ashdlaʼáadah
  • 16 – hastą́ʼáadah
  • 17 – tsostsʼidtsʼáadah
  • 18 – tseebíítsʼáadah
  • 19 – náhástʼéítsʼáadah
  • 20 – naadiin
  • 30 – tádiin
  • 40 – dízdiin
  • 50 – ashdladiin
  • 60 – hastą́diin
  • 70 – tsostsʼidiin
  • 80 – tseebídiin
  • 90 – náhástʼédiin
  • 100 – tʼááłáhádí neeznádiin
  • 1 000 – tʼááłáhádí mííl
  • un million – tʼááłáhádí mííltsoh

Règles de numération en navajo

  • Les nombres de un à dix sont rendus par des mots spécifiques : tʼááłáʼí [1], naaki [2], tááʼ [3], dį́į́ʼ [4], ashdlaʼ [5], hastą́ą́ [6], tsostsʼid [7], tseebíí [8], náhástʼéí [9] et neeznáá [10].
  • Les nombres de onze à dix-neuf sont formés en ajoutant le suffixe additif -tsʼáadah (plus dix) au chiffre correspondant : łáʼtsʼáadah [11], naakitsʼáadah [12], tááʼtsʼáadah [13], dį́į́ʼtsʼáadah [14], ashdlaʼáadah [15] (le suffixe perd son tsʼ initial et devient -áadah lorsqu’ajouté à cinq, ashdlaʼ), hastą́ʼáadah [16], tsostsʼidtsʼáadah [17], tseebíítsʼáadah [18] et náhástʼéítsʼáadah [19].
  • Les dizaines sont formées en ajoutant le suffixe multiplicateur -diin (fois dix) au chiffre correspondant : naadiin [20], tádiin [30], dízdiin [40], ashdladiin [50], hastą́diin [60], tsostsʼidiin [70], tseebídiin [80] et náhástʼédiin [90]. Nous pouvons constater la perte de la consonne finale ou une réduction de la longueur vocalique dans le chiffre multiplicateur quand on ajoute le suffixe -diin : naaki devient naa-, tááʼ > tá-, dį́į́ʼ > díz-, ashdlaʼ > ashdla-, hastą́ą́ > hastą́-, tsostsʼid > tsostsʼi-, tseebíí > tseebí-, náhástʼéí > náhástʼé-, neeznáá > neezná-.
  • Dans les numéraux composés, les formes combinées des chiffres sont sujettes à des altérations vocaliques et consonantiques irrégulières. Un est soit łáaʼii (le chiffre un), -łá’- (comme dans łáʼ-tsʼáadah [11]), ou tʼááłáʼí (utilisé dans les nombres plus grands et pourvu d’un préfixe de pluriel distributif, comme cent, mille, million, ou autrement dit dans les puissances de dix plus grandes que dix lui-même).
  • Les nombres composés basés sur vingt ou quarante (21-29, 41-49) sont formés en suffixant l’unité à la dizaine (exp. : naadįįnaaki [22], formé de naadiin [20] et naaki [2], dízdįįłaʼ [41], formé de dízdiin [40] et -łaʼ [1]). Le suffixe -diin apparaît dans la forme combinée -dįį-.
  • Les autres nombres composés sont formés en insérant dóó baʼąą (qui signifie «et en lui additionnant) entre la dizaine et l’unité (exp. : tádiin dóó baʼąą ashdlaʼ [35], hastą́diin dóó baʼąą tseebíí [68]).
  • Le mot pour cent (neeznádiin) est formé de la même façon que les dizaines, c’est-à-dire en ajoutant le suffixe multiplicateur -diin (fois dix) au nombre dix. Les centaines sont formées en ajoutant l’enclitique multiplicatif -di au chiffre multiplicateur correspondant, puis un espace et le mot cent : tʼááłáhádí neeznádiin [100], naakidi neeznádiin [200], táadi neeznádiin [300], dį́įʼdi neeznádiin [400], ashdladi neeznádiin [500], hastą́ądi neeznádiin [600], tsostsʼidi neeznádiin [700], tseebíidi neeznádiin [800] et náhástʼéidi neeznádiin [900].
  • Le mot pour mille (mííl) vient de l’espagnol mil. Les milliers sont formés de la même façon que les centaines : tʼááłáhádí mííl [1 000], naakidi mííl [2 000], táadi mííl [3 000], dį́įʼdi mííl [4 000]…
  • Le mot pour million (mííltsoh) est construit en ajoutant le morphème -tsoh (grand) à mííl. Les millions sont formés de la même façon que les centaines et les milliers : tʼááłáhádí mííltsoh [1 million], naakidi mííltsoh [2 millions]…

Écrire un nombre en toutes lettres en navajo

Entrez un nombre et lisez-le en toutes lettres en navajo.

Livres

Dine Bizaad: Speak, Read, Write NavajoDine Bizaad: Speak, Read, Write Navajo
par , aux éditions Salina Bookshelf (1995)
[Amazon.com Amazon.com]

Colloquial Navajo: A DictionaryColloquial Navajo: A Dictionary
par , aux éditions Hippocrene Books (1994)
[Amazon.com Amazon.com]

Parlons navajo : mythes, langue et cultureParlons navajo : mythes, langue et culture
par , aux éditions L’Harmattan (2002)
[Amazon.com Amazon.com]

Langues athapascanes

Dakelh, hupa, navajo, siletz dee-ni et tolowa.

Autres langues supportées

Langues supportées par familles
Les autres langues actuellement supportées étant trop nombreuses pour être listées ici, veuillez sélectionner une langue dans la boîte de sélection suivante ou veuillez vous reporter à la liste complète des langues supportées.

Ce site utilise des cookies à des fins statistiques et publicitaires. En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.