Partager :  

Compter en malgache

Vue d’ensemble de la langue

Quarante-deux en malgache Le malgache (malagasy) appartient à la famille des langues austronésiennes, et plus précisément au groupe des langues barito orientales de la branche malayo-polynésienne occidentale. Le malgache est divisé en deux groupes dialectaux qui comptent onze dialectes. Le malgache standard est le dialecte merina, parlé nativement par environ un quart de la population de Madagascar. Langue officielle de l’île, mais aussi parlé dans le département français de Mayotte, dans l’archipel des Comores, le malgache compte environ 20 millions de locuteurs.

Liste de nombres en malgache

  • 1 – iray
  • 2 – roa
  • 3 – telo
  • 4 – efatra
  • 5 – dimy
  • 6 – enina
  • 7 – fito
  • 8 – valo
  • 9 – sivy
  • 10 – folo
  • 11 – iraika ambin’ny folo
  • 12 – roa ambin’ny folo
  • 13 – telo ambin’ny folo
  • 14 – efatra ambin’ny folo
  • 15 – dimy ambin’ny folo
  • 16 – enina ambin’ny folo
  • 17 – fito ambin’ny folo
  • 18 – valo ambin’ny folo
  • 19 – sivy ambin’ny folo
  • 20 – roapolo
  • 30 – telopolo
  • 40 – efapolo
  • 50 – dimampolo
  • 60 – enimpolo
  • 70 – fitopolo
  • 80 – valopolo
  • 90 – sivifolo
  • 100 – zato
  • 1 000 – arivo
  • dix mille – alina

Règles de numération en malgache

  • Les chiffres de zéro à neuf sont rendus par des mots spécifiques : aotra [0], iray (et iraika lorsque composé) [1], roa [2], telo [3], efatra [4], dimy [5], enina [6], fito [7], valo [8] et sivy [9].
  • Les dizaines se forment en préfixant le mot pour dix (folo, qui se transforme en (m)polo) par son chiffre multiplicateur, à l’exception de dix lui-même : folo [10], roapolo [20], telopolo [30], efapolo [40], dimampolo [50], enimpolo [60], fitopolo [70], valopolo [80] et sivifolo [90].
  • Les nombres de onze à dix-neuf se forment en commençant par l’unité, suivie par l’expression amby ny ou ambin’ny (qui signifie en excès de), puis par le mot pour dix (folo) : iraika ambin’ny folo [11], roa ambin’ny folo [12], telo ambin’ny folo [13], efatra ambin’ny folo [14], dimy ambin’ny folo [15], enina ambin’ny folo [16], fito ambin’ny folo [17], valo ambin’ny folo [18] et sivy ambin’ny folo [19].
  • Les nombres composés se forment en commençant par l’unité, suivie par le mot amby (qui signifie en excès de), et par la dizaine (exp. : dimy amby roapolo [25], enina amby telopolo [36]).
  • Les centaines se forment en préfixant le mot pour cent (zato, qui se transforme en (n)jato) par son chiffre multiplicateur, à l’exception de cent lui-même : zato [100], roanjato [200], telonjato [300], efajato [400], dimanjato [500], eninjato [600], fitonjato [700], valonjato [800] et sivinjato [900].
  • Les milliers se forment en commençant par le chiffre multiplicateur avant le mot pour mille (arivo), séparé par un espace, excepté pour mille : arivo [1 000], roa arivo [2 000], telo arivo [3 000], efatra arivo [4 000], dimy arivo [5 000], enina arivo [6 000], fito arivo [7 000], valo arivo [8 000] et sivy arivo [9 000].
  • Les nombres composés plus grands que cent se forment en commençant par l’unité, et en continuant par les nombres de plus grande échelle, en reliant unité, centaine et dizaine avec le mot amby (ainsi jusqu’à 999), et les groupes plus grands avec le mot sy (et) (exp. : valo amby efapolo amby telonjato [348], enina amby valopolo sy dimanjato sy roa arivo [2 586]).
  • Les nombres d’échelle plus grands ont des noms spécifiques pour chaque puissance de dix : alina [10 000], hetsy [100 000], tapitrisa [million, 106], safatsiroa [dizaine de million, 107], tsitamboisa [centaine de million, 108], lavitrisa ou arivo tapitrisa [milliard, 109] (littéralement, mille millions), alinkisa [dizaine de milliard, 1010] (littéralement, innombrable), tsipesimpesenina [centaine de milliard, 1011], tsitokotsiforohana (de l’expression tsy toko tsy forohana, littéralement, une énorme somme d’argent, beaucoup) [billion, 1012], tsihitanoanoa [dizaine de billion, 1013], safatsiroafaharoa [centaine de billion, 1014] (littéralement le deuxième 107, ou plus exactement 102*7, de faharoa, deuxième), tsitamboisafaharoa [billiard, 1015]… safatsiroafahatelo [trilliard, 1021] (littéralement le troisième 107, ou plus exactement 103*7, de fahatelo, troisième), tsitamboisafahatelo [dizaine de trilliard, 1022]…

Livres

Malagasy-English, English-Malagasy: Dictionary and PhrasebookMalagasy-English, English-Malagasy: Dictionary and Phrasebook
par , aux éditions Hippocrene Books (2001)
[Amazon.com Amazon.com]

Antisèche Français - MalagasyAntisèche Français - Malagasy
par , aux éditions Salines Éditions (2017)
[Amazon.com Amazon.com, Kindle - Amazon.com Kindle - Amazon.com]

Guide de conversation Malgache de pocheGuide de conversation Malgache de poche
par , aux éditions Assimil (2010)
[Amazon.com Amazon.com]

Le malgache de pocheLe malgache de poche
par , aux éditions Assimil (2000)
[Amazon.com Amazon.com]

Articles

Langues malayo-polynésiennes occidentales

Indonésien, malgache et minangkabau.

Autres langues supportées

Langues classées par familles de langues
Les autres langues actuellement supportées étant trop nombreuses pour être listées ici, veuillez sélectionner une langue dans la boîte de sélection suivante ou veuillez vous reporter à la liste complète des langues supportées.

Ce site utilise des cookies à des fins statistiques et publicitaires. En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.