Partager :  

Compter en aymara

Vue d’ensemble de la langue

Quarante-deux en aymara L’aymara (aymar aru) est l’une des trois langues de la famille aymarane, les autres étant le jaqaru et le kawki. Il est parlé par le peuple Aymara des Andes en Bolivie, au Pérou et au Chili, et compte environ 2,2 millions de locuteurs.

Liste de nombres en aymara

  • 1 – maya
  • 2 – paya
  • 3 – quimsa
  • 4 – pusi
  • 5 – pheska
  • 6 – sojjta
  • 7 – pakallko
  • 8 – quimsakallko
  • 9 – llätunca
  • 10 – tunca
  • 11 – tunca mayani
  • 12 – tunca payani
  • 13 – tunca quimsani
  • 14 – tunca pusini
  • 15 – tunca pheskani
  • 16 – tunca sojjtani
  • 17 – tunca pakallkoni
  • 18 – tunca quimsakallkoni
  • 19 – tunca llätuncani
  • 20 – pä tunca
  • 30 – quimsa tunca
  • 40 – pusi tunca
  • 50 – pheska tunca
  • 60 – sojjta tunca
  • 70 – pakallk tunca
  • 80 – quimsakallk tunca
  • 90 – llätunc tunca
  • 100 – pataca
  • 1 000 – waranka
  • un million – millona

Règles de numération en aymara

Maintenant que vous avez eu un aperçu des nombres les plus courants, passons aux règles d’écriture des dizaines, des nombres composés, et pourquoi pas des centaines, des milliers et au-delà (si possible).

  • Les chiffres de un à neuf sont rendu par des mots spécifiques : maya [1], paya (ou lorsque composé) [2], quimsa [3], pusi [4], pheska [5], sojjta [6], pakallko [7], quimsakallko [8] et llätunca [9].
  • Les dizaines se forment en commençant par le chiffre multiplicateur (qui souvent perd sa voyelle finale), suivi par le mot pour dix (tunca) séparé par un espace, à l’exception de dix lui-même : tunca [10], pä tunca [20], quimsa tunca [30], pusi tunca [40], pheska tunca [50], sojjta tunca [60], pakallk tunca [70], quimsakallk tunca [80] et llätunc tunca [90].
  • Les nombres composés se forment en commençant par la dizaine (apocopée de sa voyelle finale), suivie de l’unité suffixée par la conjonction ni (qui signifie avec, et), séparée par un espace (exp. : pä tunc quimsakallkoni [28]).
  • Les centaines se forment en commençant par le chiffre multiplicateur (sa voyelle finale ayant pu tomber), suivi du mot pour cent (pataca) séparé par un espace, à l’exception de cent lui-même : pataca [100], pä pataca [200], quimsa pataca [300], pusi pataca [400], pheska pataca [500], sojjta pataca [600], pakallk pataca [700], quimsakallk pataca [800] et llätunc pataca [900].
  • Les milliers se forment en commençant par le chiffre multiplicateur (avec souvent l’apocope de sa voyelle finale), suivi du mot pour mille (waranka) séparé par un espace, à l’exception de mille lui-même : waranka [1 000], pä waranka [2 000], quimsa waranka [3 000], pusi waranka [4 000], pheska waranka [5 000], sojjta waranka [6 000], pakallk waranka [7 000], quimsakallk waranka [8 000] et llätunc waranka [9 000].
  • Le mot pour million est millona, emprunté à l’espagnol millón.

Écrire un nombre en toutes lettres en aymara

Passons à l’application pratique des règles de numération en aymara. Saurez-vous deviner comment s’écrit un nombre en toutes lettres ? Entrez un nombre en chiffres et essayez de le formuler dans votre tête, ou pourquoi pas de l’écrire sur un morceau de papier, avant d’afficher la réponse.

Livres

Aymara básico para principiantes Aymara básico para principiantes
par , aux éditions Independently published (2018)
[Amazon.com Amazon.com, Kindle - Amazon.com Kindle - Amazon.com]

Aymara express Aymara express
par , aux éditions Dauphin (2011)
[Amazon.com Amazon.com]

Langues aymaranes

Aymara et jaqaru.

Autres langues supportées

Les autres langues actuellement supportées étant trop nombreuses pour être listées ici, veuillez vous reporter à la liste complète des langues supportées.

Ce site utilise des cookies à des fins statistiques et publicitaires. En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.