Partager :    

Compter en acholi

Entrez un nombre et lisez-le en toutes lettres en acholi.

Vue d’ensemble

Quarante-deux en acholi L’acholi (aussi appelé acoli et lwo) appartient à la famille des langues nilo-sahariennes, et plus précisément à la branche des langues nilotiques. Parlé en Ouganda et au Soudan du Sud par le peuple Acholi, il compte environ 1 215 000 locuteurs.

Par manque de données, ce programme ne peut compter pour l’instant que jusqu’à 99 999 en acholi. Veuillez me contacter si vous pouvez m’aider à passer outre cette limitation.

Liste de nombres en acholi

  • 1 – acel
  • 2 – aryo
  • 3 – adek
  • 4 – aŋwen
  • 5 – abic
  • 6 – abicel
  • 7 – abiro
  • 8 – aboro
  • 9 – aboŋwen
  • 10 – apar
  • 11 – apar wiye acel
  • 12 – apar wiye aryo
  • 13 – apar wiye adek
  • 14 – apar wiye aŋwen
  • 15 – apar wiye abic
  • 16 – apar wiye abicel
  • 17 – apar wiye abiro
  • 18 – apar wiye aboro
  • 19 – apar wiye aboŋwen
  • 20 – pyeraryo
  • 30 – pyeradek
  • 40 – pyeraŋwen
  • 50 – pyerabic
  • 60 – pyerabicel
  • 70 – pyerabiro
  • 80 – pyeraboro
  • 90 – pyeraboŋwen
  • 100 – miya
  • 1 000 – elfu

Règles de numération en acholi

  • Les chiffres de un à neuf sont rendus par des mots spécifiques : acel [1], aryo [2], adek [3], aŋwen [4], abic [5], abicel [6] (5+1), abiro [7] (5+2), aboro [8] et aboŋwen [9] (5+4). À partir du nom des chiffres, nous pouvons voir que la langue acholi suit un système de numération quinaire.
  • Les noms des dizaines se construisent en commençant par le mot pyer (pluriel de apar, dix) qui préfixe le chiffre multiplicateur, à l’exception de dix lui-même : apar [10], pyeraryo [20], pyeradek [30], pyeraŋwen [40], pyerabic [50], pyerabicel [60], pyerabiro [70], pyeraboro [80] et pyeraboŋwen [90].
  • Les nombres composés se forment en commençant par la dizaine, puis le mot wiye (qui signifie au-dessus de), et l’unité (exp. : apar wiye acel [11], pyerabic wiye aŋwen [54]).
  • Les centaines se forment en mettant le chiffre multiplicateur après le mot pour cent (miya) à l’exception de cent lui-même lorsqu’il n’est pas composé : miya [100], miya aryo [200], miya adek [300], miya aŋwen [400], miya abic [500], miya abicel [600], miya abiro [700], miya aboro [800] et miya aboŋwen [900].
  • Les milliers suivent la même structure, le mot pour mille étant elfu, ou tuntumiya : elfu [1 000], elfu aryo [2 000], elfu adek [3 000], elfu aŋwen [4 000], elfu abic [5 000], elfu abicel [6 000], elfu abiro [7 000], elfu aboro [8 000] et elfu aboŋwen [9 000].
  • Les milliers et les centaines composées utilisent toutes deux le coordinateur ki (et) pour les lier aux nombres inférieurs, c’est-à-dire les centaines, dizaines et unités (exp. : miya acel ki adek [103], miya abicel ki apar wiye aŋwen [614], elfu aŋwen ki miya aryo ki pyerabiro wiye aboro [4 278]).

Livres

Coono Leb Acoli (introduction) Acoli Accented OrthographyCoono Leb Acoli (introduction) Acoli Accented Orthography
par , aux éditions Gbila (2011)
[Amazon.com Amazon.com]

Oteka Okello Mwoka Lengomoi: A Legend Among the Acholi of UgandaOteka Okello Mwoka Lengomoi: A Legend Among the Acholi of Uganda
par , aux éditions Sahel Books (2010)
[Amazon.com Amazon.com]

Lwo English DictionaryLwo English Dictionary
par , aux éditions Fountain (2001)
[Amazon.com Amazon.com]

Sources

  • The Essentials of Lwo (Acoli), G. A. R. Savage, 1956

Autres langues supportées

Langues supportées par familles
Les autres langues actuellement supportées étant trop nombreuses pour être listées ici, veuillez sélectionner une langue dans la boîte de sélection suivante ou veuillez vous reporter à la liste complète des langues supportées.

Ce site utilise des cookies à des fins statistiques et publicitaires. En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.