Partager :  

Compter en awa pit

Vue d’ensemble de la langue

Quarante-deux en awa pit La langue awa pit, également connue sous le nom de cuaiquer, cuayquer, kwaiker ou coayquer, appartient à la famille des langues barbacoanes. Parlée par les Awá ou Awa-Kwaiker d’Équateur (dans les provinces de Carchi et Sucumbios) et de Colombie (dans les départements de Nariño et Putumayo), la langue awa pit compte environ 13 000 locuteurs.

Liste de nombres en awa pit

  • 1 – maza
  • 2 – paz
  • 3 – kutña
  • 4 – ampara
  • 5 – chish
  • 6 – wak
  • 7 – pikamta
  • 8 – ita
  • 9 – toil
  • 10 – pazchish
  • 11 – maza maza
  • 12 – maza paz
  • 13 – maza kutña
  • 14 – maza ampara
  • 15 – maza chish
  • 16 – maza wak
  • 17 – maza pikamta
  • 18 – maza ita
  • 19 – maza toil
  • 20 – paz chalkuil
  • 30 – kutña chalkuil
  • 40 – ampara chalkuil
  • 50 – chish chalkuil
  • 60 – wak chalkuil
  • 70 – pikamta chalkuil
  • 80 – ita chalkuil
  • 90 – toil chalkuil
  • 100 – pik:
  • 1 000 – im:

Les néologismes de la numération awa

Dans la culture du peuple Awa, il n’y avait que les chiffres de un à quatre : maza [1], pas [2], kutña [3] et ampara [4]. Pour pouvoir continuer à compter, des néologismes ont été créés pour les chiffres de cinq à neuf, et pour les noms d’échelle ou de puissances de dix : pazchish [dix, 101], pik: [cent, 102], im: [mille, 103] et kɨm: [million, 106]. Ainsi, on a créé un système numérique complet de base dix.

Règles de numération en awa pit

Maintenant que vous avez eu un aperçu des nombres les plus courants, passons aux règles d’écriture des dizaines, des nombres composés, et pourquoi pas des centaines, des milliers et au-delà (si possible).

  • Les chiffres de zéro à neuf sont rendus par des mots spécifiques : chalkuil [0], maza [1], paz [2], kutña [3], ampara [4], chish (ou shish) [5], wak [6], pikamta (ou pikam) [7], ita [8] et toil (ou tuil) [9].
  • Les dizaines se forment en commençant par le chiffre multiplicateur, suivi du mot pour zéro (chalkuil), séparé par un espace, suivant ainsi une convention de nommage positionnelle, à l’exception de dix qui peut se dire pazchish (ou 2*5) : pazchish (2*5), pazshish (2*5) ou maza chalkuil [10] (1 0), paz chalkuil [20] (2 0), kutña chalkuil [30], ampara chalkuil [40], chish chalkuil (ou shish chalkuil) [50], wak chalkuil [60], pikamta chalkuil (ou pikam chalkuil) [70], ita chalkuil [80] et toil chalkuil (ou tuil chalkuil) [90].
  • Les nombres composés se forment en suivant ce même système de nommage, c’est-à-dire en commençant par le multiplicateur de la dizaine, puis l’unité séparée par un espace (exp. : maza wak [16] (1 6), paz kutña [23] (2 3), ita ita [88] (8 8)).
  • Les centaines se forment en commençant par le chiffre multiplicateur, suivi du mot pour cent (pik:), à l’exception de cent lui-même : pik: [100], paz pik: [200], kutña pik: [300], ampara pik: [400], chish pik: [500], wak pik: [600], pikam pik: [700], ita pik: [800] et toil pik: [900].
  • Les milliers se forment en commençant par le chiffre multiplicateur, suivi du mot pour mille (im:), à l’exception de mille lui-même : im: [1 000], paz im: [2 000], kutña im: [3 000], ampara im: [4 000], chish im: [5 000], wak im: [6 000], pikam im: [7 000], ita im: [8 000] et toil im: [9 000].
  • Le mot pour million est kɨm: [million, 106].

Écrire un nombre en toutes lettres en awa pit

Passons à l’application pratique des règles de numération en awa pit. Saurez-vous deviner comment s’écrit un nombre en toutes lettres ? Entrez un nombre en chiffres et essayez de le formuler dans votre tête, ou pourquoi pas de l’écrire sur un morceau de papier, avant d’afficher la réponse.

Source

Autres langues supportées

Les autres langues actuellement supportées étant trop nombreuses pour être listées ici, veuillez vous reporter à la liste complète des langues supportées.

Ce site utilise des cookies à des fins statistiques et publicitaires. En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.