Partager :    

Compter en kinuk’aaz

Vue d’ensemble de la langue

Quarante-deux en kinuk’aaz Conçu par David J. Peterson, le kinuk’aaz est la langue du peuple Omec dans l’univers de la série télévisée Defiance. Récemment apparus dans la troisième saison de la série, ils sont connus pour leurs raids sur les mondes votans tous les 76 ans. Les Omec ont leur propre alphabet, le Zaduusel, et non un système syllabique comme les autres races votanes (c’est-à-dire les Castithan, Irathient et Indogene).

Par manque de données, ce programme ne peut compter pour l’instant que jusqu’à 1 999 en kinuk’aaz. Veuillez me contacter si vous pouvez m’aider à passer outre cette limitation.

Liste de nombres en kinuk’aaz

  • 1 – nit
  • 2 – tsin
  • 3 – höp
  • 4 – ir
  • 5 – voüt
  • 6 – pek
  • 7 – ros
  • 8 – diim
  • 9 – zats
  • 10 – muz
  • 11 – muz nit
  • 12 – muz tsin
  • 13 – muz höp
  • 14 – muz ir
  • 15 – muz voüt
  • 16 – muz pek
  • 17 – muz ros
  • 18 – muz diim
  • 19 – muz zats
  • 20 – tsimmuz
  • 30 – hömmuz
  • 40 – irmuz
  • 50 – vimmuz
  • 60 – pemmuz
  • 70 – rosmuz
  • 80 – dimmuz
  • 90 – zammuz
  • 100 – kval
  • 1 000 – t’ür

Chiffres et nombres en kinuk’aaz

Les Omec utilisent une base décimale et non la base vigésimale partagées par les Votans. Leurs nombres sont regroupés par groupes de trois, séparés par une virgule, le premier d’entre-eux s’écrivant dans sa forme initiale, tandis que les suivants s’écrivent dans leur forme pleine. Puisqu’écrits en isolation, les neufs chiffres sont ici écrits dans leur forme pleine.

0
0
1
1
2
2
3
3
4
4
5
5
6
6
7
7
8
8
9
9

Règles de numération en kinuk’aaz

  • Les chiffres de un à neuf sont rendus par des mots spécifiques : nit [1], tsin [2], höp [3], ir [4], voüt [5], pek [6], ros [7], diim [8] et zats [9].
  • Les dizaines se construisent en préfixant une forme du mot pour dix (muz) par la racine du chiffre de l’unité multiplicatrice, à l’exception de dix lui-même : muz [10], tsimmuz [20], hömmuz [30], irmuz [40], vimmuz [50], pemmuz [60], rosmuz [70], dimmuz [80] et zammuz [90].
  • Les nombres composés se forment en posant la dizaine puis le chiffre de l’unité séparé par un espace (exp. : tsimmuz nit [21], höp tsin [32]).
  • Les centaines se construisent en préfixant le mot pour cent (kval) par la racine du chiffre de l’unité multiplicatrice, à l’exception de cent lui-même, avec quelques altérations : kval [100], tsinkval [200], hökkval [300], irval [400], vikkval [500], pekkval [600], rosval [700], diimbal [800] et zatsval [900].
  • Mille se dit t’ür.
  • Le plus grand nombre que nous puissions écrire pour le moment en kinuk’aaz est t’ür zatsval zammuz zats [1 999].

Écrire un nombre en toutes lettres en kinuk’aaz

Entrez un nombre et lisez-le en toutes lettres en kinuk’aaz.

Articles

Sources

Liens

Langues de Defiance

Castithan, indojisnen, irathien et kinuk’aaz.

Autres langues supportées

Langues supportées par familles
Les autres langues actuellement supportées étant trop nombreuses pour être listées ici, veuillez sélectionner une langue dans la boîte de sélection suivante ou veuillez vous reporter à la liste complète des langues supportées.

Ce site utilise des cookies à des fins statistiques et publicitaires. En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.