Partager :    

Compter en vote

Entrez un nombre et lisez-le en toutes lettres en vote.

Vue d’ensemble

Le vote (vađđa ceeli ou maa ceeli) est une langue de la famille ouralienne, du groupe des langues fenniques. Parlée par les Votes dans les villages de Krakolye et de Luzhitsy en Ingrie (Russie), elle compte encore une quinzaine de locuteurs.

Par manque de données, ce programme ne peut compter pour l’instant que jusqu’à 9 999 en vote. Veuillez me contacter si vous pouvez m’aider à passer outre cette limitation.

Liste de nombres en vote

  • 1 – ühs
  • 2 – kahs
  • 3 – ke̮m
  • 4 – nellä
  • 5 – vīsi
  • 6 – kūsi
  • 7 – seitsē
  • 8 – kahe̮sā
  • 9 – ühesǟ
  • 10 – tšümmē
  • 11 – ühste̮·šše̮me̮tta
  • 12 – kahste̮·šše̮me̮tta
  • 13 – ke̮mte̮·šše̮me̮tta
  • 14 – nelläte̮·šše̮me̮tta
  • 15 – vīste̮·šše̮me̮tta
  • 16 – kūste̮·šše̮me̮tta
  • 17 – seitsēte̮·šše̮me̮tta
  • 18 – kahe̮sāte̮·šše̮me̮tta
  • 19 – ühesǟte̮·šše̮me̮tta
  • 20 – kahš́tš́ümmettä
  • 30 – ke̮mtšümmettä
  • 40 – nellätšümmettä
  • 50 – vīš́tš́ümmettä
  • 60 – kūš́tš́ümmettä
  • 70 – seitsētšümmettä
  • 80 – kahe̮sātšümmettä
  • 90 – ühesǟtšümmettä
  • 100 – sata
  • 1 000 – tuhaD

Règles de numération en vote

  • Les nombres de un à dix sont rendus par des mots spécifiques : ühs(i) [1], kahs(i) [2], ke̮m [3], nellä [4], vīsi [5], kūsi [6], seitsē [7], kahe̮sā [8], ühesǟ [9] et tšümmē [10].
  • De onze à dix-neuf, les nombres sont formés à partir des chiffres de un à neuf auxquels on ajoute le suffixe -te̮·šše̮me̮tta qui signifie de la deuxième (dizaine) : ühste̮·šše̮me̮tta [11], kahste̮·šše̮me̮tta [12], ke̮mte̮·šše̮me̮tta [13], nelläte̮·šše̮me̮tta [14], vīste̮·šše̮me̮tta [15], kūste̮·šše̮me̮tta [16], seitsēte̮·šše̮me̮tta [17], kahe̮sāte̮·šše̮me̮tta [18] et ühesǟte̮·šše̮me̮tta [19].
  • Les dizaines se forment en ajoutant le suffixe -tšümmettä (cas partitif de tšümmē, dix) au chiffre multiplicateur correspondant, à l’exception de dix lui-même : tšümmē [10], kahš́tš́ümmettä [20], ke̮mtšümmettä [30], nellätšümmettä [40], vīš́tš́ümmettä [50], kūš́tš́ümmettä [60], seitsētšümmettä [70], kahe̮sātšümmettä [80] et ühesǟtšümmettä [90].
  • Lorsqu’ils sont composés avec un chiffre, les nombres de vingt et un à quatre-vingt-dix-neuf sont formés par la dizaine suivie par un espace et le chiffre de l’unité (exp. : kahš́tš́ümmettä kahe̮sā [28], nellätšümmettä nellä [44]).
  • Les centaines se forment en posant le chiffre multiplicateur avant le mot pour cent (sata, et satā au pluriel), sans espace, à l’exception de cent lui-même : sata [100], kahsatā [200], ke̮msatā [300], nelläsatā [400], vīssatā [500], kūssatā [600], seitsēsatā [700], kahe̮sāsatā [800] et ühesǟsatā [900].
  • Les milliers se forment en posant le chiffre multiplicateur avant le mot pour mille (tuhaD, dont le pluriel est tuhatta), sans espace, à l’exception de mille lui-même : tuhaD [1 000], kahstuhatta [2 000], ke̮mtuhatta [3 000], nellätuhatta [4 000], vīstuhatta [5 000], kūstuhatta [6 000], seitsētuhatta [7 000], kahe̮sātuhatta [8 000] et ühesǟtuhatta [9 000].

Sources

Langues finno-ougriennes

Carélien, estonien, finnois, ingrien, live, vepse et vote.

Autres langues supportées

Langues supportées par familles
Les autres langues actuellement supportées étant trop nombreuses pour être listées ici, veuillez sélectionner une langue dans la boîte de sélection suivante ou veuillez vous reporter à la liste complète des langues supportées.

Ce site utilise des cookies à des fins statistiques et publicitaires. En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.