Partager :    

Compter en māori

Vue d’ensemble de la langue

Quarante-deux en māori Le maori (Te Reo Māori) est une langue austronésienne de la branche des langues polynésiennes et plus spécifiquement tahitiennes. Parlée par le peuple Māori de Nouvelle-Zélande, où elle est co-officielle aux côtés de l’anglais et de la langue des signes néo-zélandaise, elle compte environ 148 000 locuteurs.

Liste de nombres en māori

  • 1 – tahi
  • 2 – rua
  • 3 – toru
  • 4 – whā
  • 5 – rima
  • 6 – ono
  • 7 – whitu
  • 8 – waru
  • 9 – iwa
  • 10 – tekau
  • 11 – tekau mā tahi
  • 12 – tekau mā rua
  • 13 – tekau mā toru
  • 14 – tekau mā whā
  • 15 – tekau mā rima
  • 16 – tekau mā ono
  • 17 – tekau mā whitu
  • 18 – tekau mā waru
  • 19 – tekau mā iwa
  • 20 – rua tekau
  • 30 – toru tekau
  • 40 – whā tekau
  • 50 – rima tekau
  • 60 – ono tekau
  • 70 – whitu tekau
  • 80 – waru tekau
  • 90 – iwa tekau
  • 100 – kotahi rau
  • 1 000 – kotahi mano
  • un million – kotahi miriona
  • un milliard – kotahi piriona

Règles de numération en māori

  • Les chiffres de un à neuf sont rendus par des mots spécifiques : kore [0], tahi [1], rua [2], toru [3], whā [4], rima [5], ono [6], whitu [7], waru [8] et iwa [9].
  • Les dizaines se forment en posant le chiffre multiplicateur avant le mot pour dix (tekau), à l’exception de dix lui-même : tekau [10], rua tekau [20], toru tekau [30], whā tekau [40], rima tekau [50], ono tekau [60], whitu tekau [70], waru tekau [80] et iwa tekau [90].
  • Les nombres composés se forment en reliant le chiffre de l’unité à la dizaine avec le coordinateur (exp. : tekau mā whitu [17], rua tekau mā toru [23]).
  • Les centaines se forment en posant le chiffre multiplicateur avant le mot pour cent (rau) : kotahi rau [100], rua rau [200], toru rau [300], whā rau [400], rima rau [500], ono rau [600], whitu rau [700], waru rau [800] et iwa rau [900].
  • Lorsque le multiplicateur d’un nom d’échelle est l’unité [1], le mot tahi est remplacé par kotahi, qui exprime l’exactitude (une fois et une seule). On le retrouve pour cent (kotahi rau), mais aussi pour mille (kotahi mano), un million (kotahi miriona), un milliard (kotahi piriona)…
  • Les milliers se forment en posant le chiffre multiplicateur avant le mot pour mille (mano) : kotahi mano [1 000], rua mano [2 000], toru mano [3 000], whā mano [4 000], rima mano [5 000], ono mano [6 000], whitu mano [7 000], waru mano [8 000] et iwa mano [9 000].
  • Le mot pour million est miriona (106), et celui pour milliard est piriona (109).

Écrire un nombre en toutes lettres en māori

Entrez un nombre et lisez-le en toutes lettres en māori.

Livres

Maori Oral Tradition: He Korero no te Ao TawhitoMaori Oral Tradition: He Korero no te Ao Tawhito
par , aux éditions Auckland University Press (2017)
[Amazon.com Amazon.com, Kindle - Amazon.com Kindle - Amazon.com]

A Māori Reference GrammarA Māori Reference Grammar
par , aux éditions HUIA Publishers (2015)
[Amazon.com Amazon.com]

Beginner’s MaoriBeginner’s Maori
par , aux éditions Hippocrene Books (1997)
[Amazon.com Amazon.com]

Diccionario Pocket MaoríDiccionario Pocket Maorí
par , aux éditions Independently published (2017)
[Amazon.com Amazon.com, Kindle - Amazon.com Kindle - Amazon.com]

Parlons MaoriParlons Maori
par , aux éditions L’Harmattan (2007)
[Amazon.com Amazon.com]

Langues malayo-polynésiennes orientales

Māori, mussau-emira, nêlêmwa, nengone, paicî, tahitien et tongien (par chiffre).

Autres langues supportées

Langues classées par familles de langues
Les autres langues actuellement supportées étant trop nombreuses pour être listées ici, veuillez sélectionner une langue dans la boîte de sélection suivante ou veuillez vous reporter à la liste complète des langues supportées.

Ce site utilise des cookies à des fins statistiques et publicitaires. En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.