Partager :    

Compter en galicien

Vue d’ensemble de la langue

Quarante-deux en galicien Le galicien (galego) est une langue romane de la famille des langues indo-européennes. Parlée en Galice, communauté autonome d’Espagne où elle a le statut de langue co-officielle avec l’espagnol (ou castillan), elle compte environ 3 millions de locuteurs.

Liste de nombres en galicien

  • 1 – un
  • 2 – dous
  • 3 – tres
  • 4 – catro
  • 5 – cinco
  • 6 – seis
  • 7 – sete
  • 8 – oito
  • 9 – nove
  • 10 – dez
  • 11 – once
  • 12 – doce
  • 13 – trece
  • 14 – catorce
  • 15 – quince
  • 16 – dezaseis
  • 17 – dezasete
  • 18 – dezoito
  • 19 – dezanove
  • 20 – vinte
  • 30 – trinta
  • 40 – corenta
  • 50 – cincuenta
  • 60 – sesenta
  • 70 – setenta
  • 80 – oitenta
  • 90 – noventa
  • 100 – cen
  • 1 000 – mil
  • un million – un milhom
  • un milliard – un bilhom
  • un billion – un trilhom

Règles de numération en galicien

  • Les chiffres de zéro à neuf et les nombres de dix à quinze sont rendus par des mots spécifiques : cero [0], un (féminin : unha) [1], dous (féminin : dúas) [2], tres [3], catro [4], cinco [5], seis [6], sete [7], oito [8], nove [9], dez [10], once [11], doce [12], trece [13], catorce [14] et quince [15]. Les nombres de seize à dix-neuf sont réguliers, c’est-à-dire construits d’après la dizaine et l’unité, et écrits phonétiquement : dezaseis [10 et 6], dezasete [10 et 7], dezoito [10 et 8], dezanove [10 et 9].
  • Les dizaines ont des noms spécifiques basés sur la racine des chiffres multiplicateurs correspondants, à l’exception de dix et vingt : dez [10], vinte [20], trinta [30], corenta [40], cincuenta [50], sesenta [60], setenta [70], oitenta [80] et noventa [90].
  • Les centaines se forment en préfixant le pluriel du mot pour cent (cen, centos au pluriel) par le chiffre multiplicateur, à l’exception de cent lui-même : cen [100], douscentos [200], trescentos [300], catrocentos [400], cincocentos [500], seiscentos [600], setecentos [700], oitocentos [800] et novecentos [900].
  • Les dizaines et les unités sont reliées par e (et), comme dans trinta e cinco [35], de même que les centaines et les dizaines (exp. : cento e corenta e seis [146]), mais pas les milliers et les centaines, à moins que le nombre se termine par une centaine avec deux zéros (exp. : dous mil e trescentos [2 300] mais dous mil trescentos e sete [2 307]). E s’utilise aussi pour lier directement les milliers et les unités (exp. : catro mil e cinco [4 005]).
  • Le galicien utilise l’échelle courte pour les noms de grands nombres, où chaque nouveau nom de nombre plus grand que le million est mille fois plus grand que le précédent. Par exemple, un milhom vaut 106 (un million), un bilhom vaut 109 (un milliard), et un trilhom vaut 1012 (un billion).

Écrire un nombre en toutes lettres en galicien

Entrez un nombre et lisez-le en toutes lettres en galicien.

Livres

Diccionario Gallego-CastellanoDiccionario Gallego-Castellano
par , aux éditions Nabu Press (2010)
[Amazon.com Amazon.com]

Gramática elemental del gallego comúnGramática elemental del gallego común
par , aux éditions Galaxia (1976)
[Amazon.com Amazon.com]

Langues romanes

Asturien, catalan, corse, éonavien, espagnol, espagnol (Porto Rico), français, français (Belgique), français (Suisse), frioulan, galicien, italien, jersiais, ladin, latin, lombard occidental, occitan, portugais (Brésil), portugais (Portugal), romanche, sarde et vénitien.

Autres langues supportées

Langues classées par familles de langues
Les autres langues actuellement supportées étant trop nombreuses pour être listées ici, veuillez sélectionner une langue dans la boîte de sélection suivante ou veuillez vous reporter à la liste complète des langues supportées.

Ce site utilise des cookies à des fins statistiques et publicitaires. En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.