Partager :    

Compter en d’ni

Entrez un nombre et lisez-le en toutes lettres en d’ni.

Vue d’ensemble

Inventée par Richard Watson pour la série de jeux vidéos Myst et Riven, puis utilisée pour les romans dérivés de ces univers, la langue D’ni (D’ni) a été développée avec son propre système d’écriture.

Liste de nombres en d’ni

  • 125 – fa (fa) 1
  • 225 – brE (brE) 2
  • 325 – sen (sen) 3
  • 425 – tor (tor) 4
  • 525 – vat (vat) 5
  • 625 – vagafa (vagafa) 6
  • 725 – vagabrE (vagabrE) 7
  • 825 – vagasen (vagasen) 8
  • 925 – vagator (vagator) 9
  • A25 – nAvU (nAvU) )
  • B25 – nAgafa (nAgafa) !
  • C25 – nAgabrE (nAgabrE) @
  • D25 – nAgasen (nAgasen) #
  • E25 – nAgator (nAgator) $
  • F25 – hEbor (hEbor) %
  • G25 – hEgafa (hEgafa) ^
  • H25 – hEgabree (hEgabree) &
  • I25 – hEgasen (hEgasen) *
  • J25 – hEgator (hEgator) (
  • K25 – riS (riS) [
  • L25 – rigafa (rigafa) ]
  • M25 – rigabrE (rigabrE) \
  • N10 – rigasen (rigasen) {
  • O25 – rigator (rigator) }
  • 1025 – fasE (fasE) 10
  • 10025 – fara (fara) 100

La base quinquévigésimale (ou base 25)

La numération D’ni suit un système de numération quinquévigésimal, soit de base 25. Pour mieux comprendre cette base, commençons par une base qui nous est plus familière : la base décimale. En base 10, nous avons dix chiffres, de zéro à neuf. Lorsqu’on ajoute 1 (un) à 9 (neuf), on obtient 10 (dix), soit l’unité 1 (un) suivie de 0 (zéro). Ce système est dit de type positionnel (les chiffres représentent les unités, et leur rang la puissance de dix associée). Ainsi, 132 se décompose en 100 + 30 + 2 = 1*102 + 3 *101 + 2 *100. Ce système s’appelle une écriture décimale positionnelle.
La base 25 utilise les « chiffres » de 0 à 24. Sa première dizaine est vingt-cinq en décimal (2510 = 1025), la base étant notée en indice. La décomposition d’un nombre de base 25 (dans un système positionnel) est équivalente au système décimal, seule la base change : (132)25 = 1*252 + 3 *251 + 2 *250. Si on effectue le calcul, on retrouve bien le nombre décimal correspondant (ici 750).

Les chiffres D’ni

La langue D’ni utilise une notation spécifique pour écrire ses chiffres. Voici la liste des chiffres D’ni et leur correspondance en chiffres arabes : 0 (0), 1 (1), 2 (2), 3 (3), 4 (4), 5 (5), 6 (6), 7 (7), 8 (8), 9 (9), ) (10), ! (11), @ (12), # (13), $ (14), % (15), ^ (16), & (17), * (18), ( (19), [ (20), ] (21), \ (22), { (23) et } (24). Le nombre vingt-cinq étant la base de la numération D’ni, il s’écrit généralement en notation positionnelle, c’est-à-dire 10 (ou 1025). Cependant, il peut aussi s’écrire en un seul glyphe : |

Chiffres et nombres en d’ni

0
025
1
125
2
225
3
325
4
425
5
525
6
625
7
725
8
825
9
925
10
1025
11
1125
12
1225
13
1325
14
1425
15
1525
16
1625
17
1725
18
1825
19
1925
20
2025
21
2125
22
2225
23
2325
24
2425
25
2525

Règles de numération en d’ni

  • Les chiffres de zéro à vingt-quatre sont rendus par des noms spécifiques : rUn (rUn) 0 [0], fa (fa) 1 [1], brE (brE) 2 [2], sen (sen) 3 [3], tor (tor) 4 [4], vat (vat) 5 [5], vagafa (vagafa) 6 [6], vagabrE (vagabrE) 7 [7], vagasen (vagasen) 8 [8], vagator (vagator) 9 [9], nAvU (nAvU) ) [1010], nAgafa (nAgafa) ! [1110], nAgabrE (nAgabrE) @ [1210], nAgasen (nAgasen) # [1310], nAgator (nAgator) $ [1410], hEbor (hEbor) % [1510], hEgafa (hEgafa) ^ [1610], hEgabree (hEgabree) & [1710], hEgasen (hEgasen) * [1810], hEgator (hEgator) ( [1910], riS (riS) [ [2010], rigafa (rigafa) ] [2110], rigabrE (rigabrE) \ [2210], rigasen (rigasen) { [2310] et rigator (rigator) } [2410].
  • Les dizaines sont formées par l’ajout du suffixe -sE (-sE) à l’unité multiplicatrice : fasE (fasE) 10 [1025/2510], brEsE (brEsE) 20 [2025/5010], sensE (sensE) 30 [3025/7510], torsE (torsE) 40 [4025/10010], vatsE (vatsE) 50 [5025/12510]…
  • Les nombres composés sont formés en mettant la dizaine avant l’unité (exp. : fasE vagator (fasE vagator) 19 [1925/3410], torsE nAgator (torsE nAgator) 4$ [4E25/11410]).
  • Les centaines sont formées par l’ajout du suffixe -ra (-ra) à l’unité multiplicatrice : fara (fara) 100 [10025/62510], brEra (brEra) 200 [20025/1 25010], senra (senra) 300 [30025/1 87510], torra (torra) 400 [40025/2 50010], vatra (vatra) 500 [50025/3 12510]…
  • Les milliers sont formés par l’ajout du suffixe -len (-len) à l’unité multiplicatrice : falen (falen) 1000 [1 00025/ 15 62510], brElen (brElen) 2000 [2 00025/ 31 25010], senlen (senlen) 3000 [3 00025/ 46 87510], torlen (torlen) 4000 [4 00025/ 62 50010], vatlen (vatlen) 5000 [5 00025/ 78 12510]…
  • Les dizaines de milliers sont formées par l’ajout du suffixe -mel (-mel) à l’unité multiplicatrice : famel (famel) 10000 [10 00025/ 390 62510], brEmel (brEmel) 20000 [20 00025/ 781 25010], senmel (senmel) 30000 [30 00025/ 1 171 87510], tormel (tormel) 40000 [40 00025/ 1 562 50010], vatmel (vatmel) 50000 [50 00025/ 1 953 12510]…
  • Les centaines de milliers sont formées par l’ajout du suffixe -blo (-blo) à l’unité multiplicatrice : fablo (fablo) 100000 [100 00025/ 9 765 62510], brEblo (brEblo) 200000 [200 00025/ 19 531 25010], senblo (senblo) 300000 [300 00025/ 29 296 87510], torblo (torblo) 400000 [400 00025/ 39 062 50010], vatblo (vatblo) 500000 [500 00025/ 48 828 12510]…

Livres

The Myst ReaderThe Myst Reader
par , aux éditions Hyperion (2004)
[Amazon.com Amazon.com, Kindle - Amazon.com Kindle - Amazon.com]

Myst: The Book of D’NiMyst: The Book of D’Ni
par , aux éditions Hyperion Books (1997)
[Amazon.com Amazon.com]

From Myst to Riven: The Creations & InspirationsFrom Myst to Riven: The Creations & Inspirations
par , aux éditions Hyperion Books (1997)
[Amazon.com Amazon.com]

Myst: El libro de D’NiMyst: El libro de D’Ni
par , aux éditions Timun Mas (2001)
[Amazon.com Amazon.com]

Liens

Langues d’autres univers

Atlante, atrien, barsoomien, d’ni, giak, hylien, itláni, kēlen, kiitra, láadan, na’vi, shiväisith, trigedasleng et wardwesân.

Autres langues supportées

Langues supportées par familles
Les autres langues actuellement supportées étant trop nombreuses pour être listées ici, veuillez sélectionner une langue dans la boîte de sélection suivante ou veuillez vous reporter à la liste complète des langues supportées.

Ce site utilise des cookies à des fins statistiques et publicitaires. En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.