Partager :    

Compter en créole du Cap-Vert

Vue d’ensemble de la langue

Quarante-deux en créole du Cap-Vert Le capverdien, ou créole du Cap-Vert (kabuverdianu, língua kabverdian), est un créole de portugais et de langues africaines (principalement le wolof, le mandingue et le temné) parlé sur les îles du Cap-Vert. Non encore standardisé, il présente des dialectes différents sur chacune des îles de l’archipel. Ces dialectes, ou variantes, se rassemblent en deux groupes principaux : le créole de Sotavento (des îles sous le vent) et celui de Barlavento (des îles au vent). Ces différents créoles comptent globalement un million de locuteurs. Nous nous intéresserons ici à la variante de Santiago, le santiagais ou badiais des îles sous le vent.

Liste de nombres en créole du Cap-Vert

  • 1 – um
  • 2 – dós
  • 3 – trés
  • 4 – kuátu
  • 5 – sinku
  • 6 – sax
  • 7 – séti
  • 8 – oitu
  • 9 – nóvi
  • 10 – dés
  • 11 – ónzi
  • 12 – duzi
  • 13 – treizi
  • 14 – katorzi
  • 15 – kinzi
  • 16 – dizasax
  • 17 – dizaséti
  • 18 – dizoitu
  • 19 – dizanóvi
  • 20 – vinti
  • 30 – trinta
  • 40 – korénta
  • 50 – sunkuénta
  • 60 – sasénta
  • 70 – saténta
  • 80 – oiténta
  • 90 – novénta
  • 100 – sem
  • 1 000 – mil
  • un million – um miliom
  • un milliard – um biliom

Règles de numération en créole du Cap-Vert

  • Les chiffres de zéro à neuf et les nombres de dix à quinze sont rendus par des mots spécifiques : zéru [0], um [1], dós [2], trés [3], kuátu [4], sinku [5], sax [6] (ou séx), séti [7], oitu [8], nóvi [9], dés [10], ónzi [11], duzi [12], treizi [13], katorzi [14], kinzi [15]. Les nombres de seize à dix-neuf sont réguliers, c’est-à-dire construits d’après la dizaine et l’unité, et écrits phonétiquement : dizasax [10 et 6] (ou dizaséx), dizaséti [10 et 7], dizoitu [10 et 8], dizanóvi [10 et 9].
  • Les dizaines ont des noms spécifiques basés sur la racine des chiffres correspondants, à l’exception de dix et vingt : dés [10], vinti [20], trinta [30], korénta [40], sunkuénta [50], sasénta [60], saténta [70], oiténta [80] et novénta [90].
  • Les dizaines et les unités se combinent de façon régulière avec un tiret. Cependant, les noms de dizaines finissant par -a (soit entre quarante et quatre-vingt-dix), voient leur -a final remplacé par un -i lorsque combinés avec une unité (exp. : vinti-trés [23], sunkuénti-sax [56]).
  • Les noms de centaines se basent sur la racine du chiffre multiplicateur suivi par le mot cent au pluriel, excepté pour cent : sem [100] (séntus au pluriel), duzéntus [200], trezéntus [300], kuátuséntus [400], kinhéntus [500], saiséntus [600], sétuséntus [700], oituséntus [800], nóviséntus [900].
  • Lorsque cent est suivi d’une dizaine ou d’une unité, sem se transforme en senti- (exp. : senti-kuátu [104], senti-trinti-oitu [138]). Les autres centaines sont suivies de la conjonction i (et) (exp. : trezéntus-i-oitu [308], saiséntus-i-sunkuénti-séti [657]).
  • Mille se dit mil, et million um milliom (parfois aussi mil mil). Lorsqu’il y a plusieurs milliers ou millions, ils sont précédés de leur multiplicateur (exp. : séti mil [7 000], nóvi miliom [9 millions]). Mais lorsqu’ils sont suivis de centaines, de dizaines ou d’unité, mil devient mili (exp. : mili-duzéntus-i-trinti-kuátu [1 234]), et million est suivi de la conjonction i (exp. : sinku miliom i saiséntus [5 000 600]). Au-delà de mille, les nombres composés ne sont plus précédés de i (exp. : séti miliom kuátu mili-trezéntus [7 004 300]).
  • Le capverdien utilise l’échelle courte pour exprimer les grands nombres : chaque nouveau nom de nombre plus grand que le million est mille fois plus grand que le précédent. Ainsi, um biliom vaut 109 (un milliard), et non 1012 (un billion).

Écrire un nombre en toutes lettres en créole du Cap-Vert

Entrez un nombre et lisez-le en toutes lettres en créole du Cap-Vert.

Livres

The Syntax of Cape Verdean Creole: The Sotavento VarietiesThe Syntax of Cape Verdean Creole: The Sotavento Varieties
par , aux éditions John Benjamins Pub Co (2003)
[Amazon.com Amazon.com]

Le créole capverdien de pocheLe créole capverdien de poche
par , aux éditions Assimil (2010)
[Amazon.com Amazon.com]

Parlons capverdien : langue et cultureParlons capverdien : langue et culture
par , aux éditions L’Harmattan (2003)
[Amazon.com Amazon.com, Kindle - Amazon.com Kindle - Amazon.com]

L’élément africain dans la langue capverdienne (variété de Santiago)L’élément africain dans la langue capverdienne (variété de Santiago)
par , aux éditions L’Harmattan (2008)
[Amazon.com Amazon.com]

Grammaire de la langue cap-verdienneGrammaire de la langue cap-verdienne
par , aux éditions L’Harmattan (2000)
[Amazon.com Amazon.com]

Autres langues supportées

Langues supportées par familles
Les autres langues actuellement supportées étant trop nombreuses pour être listées ici, veuillez sélectionner une langue dans la boîte de sélection suivante ou veuillez vous reporter à la liste complète des langues supportées.

Ce site utilise des cookies à des fins statistiques et publicitaires. En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.